Accueil » On en parle

Disparition de Michel Henriquet

La rédaction de Cheval Savoir, très proche de Michel Henriquet et de son épouse Catherine qui a signé de nombreux articles dans nos colonnes (notamment le « Journal d’un Dressage ») a appris avec une très grande tristesse le décès du Maître.

Michel Henriquet
Michel Henriquet, un des plus grands maîtres de notre époque, possédant une immense culture équestre et une personnalité passionnée. © L.Bataille

Michel Henriquet a joué un rôle considérable dans la redécouverte de l’équitation classique en France, équitation qu’il a pratiquée avec ferveur pendant une vie entière, suivant en cela les traces de Nuno Oliveira.

Il était notamment le co-fondateur, avec Jean d’Orgeix et le Cl. Christian Carde, de l’Association Allège Idéal, et l’auteur de nombreux livres de dressage dans lesquels il fait passer le message de l’équitation vraie.

La rédaction de Cheval Savoir adresse ses condoléances profondément attristées à sa famille, et tout particulièrement à Catherine, son épouse, son élève et sa muse, par laquelle il aimait à dire que « tout continuerait ».

Lire la grande interview exclusive que Michel Henriquet avait accordée à Cheval Savoir en novembre 2011

3 commentaire(s) »

Patrick [invité] :
Le 10/12/2014 à 15h30

Je n'ai jamais rencontré Michel Henriquet. Je suis un cavalier amateur et me suis souvent référé aux 3 livres que je possède. Il a analysé et transmis l'Equitation classique avec une vision moderne et pédagogique. Le monde des cavaliers de dressage - malheureusement peu nombreux - perd un grand homme. Je partage la douleur de ses proches et de ses admirateurs.
Toutes mes condoléances.

JP [invité] :
Le 19/12/2014 à 07h44

Michel Henriquet vient de nous quitter.Il avait tres bien compris le besoin de s’eloigner des sectarismes equestres si prevalents en France. Il avait etudie et pratique en profondeur toutes les methodes, depuis le baucherisme de ses debuts, le travail du maitre Oliveira avec qui il avait communique pendant un quart de siècle, et les entraineurs allemands chez qui il s’etait rendu souvent au cours de la carriere sportive de sa femme Catherine. En plus d’etre un esprit profond, c’etait un esprit ouvert et c’est cela qui manque le plus aujourd’hui. Avec la disparirion de MIchel, cela risque de nous faire encore plus defaut.

JPG

:
Le 01/01/2015 à 17h28

Ayant commencé l'équitation par un 1er degré réussi à Bois le Roi avec un instructeur ancien écuyer de Saumur,("Equitation militarisée") partie dans les Alpes pour travailler je n'ai eu de cesse de vouloir progresser en équitation malgré les aléas de vie,loin les réflexions équestres de Michel Henriquet, ses outils livres et DVD dont j'ai réalisé un book pour travailler mes chevaux m'ont beaucoup servi dans le travail que j'effectue un peu isolée du vrai monde du cheval.Pensant que les grands Maîtres m'étaient inaccessibles j'ose un jour contacter Mr Michel Henriquet pour un projet de stage dans son manège de Bailly.Il accordait à tous l'accès au savoir aussi j'ai eu la surprise d'un appel vers 21h me conseillant de lui expédier une Vidéo souhaitant voir mon niveau à cheval permettant de m'orienter sur des points particuliers de travail .Hélas je n'ai pas eu la chance de pouvoir réaliser ce stage .Mais j'ai énormément travaillé sur les K7 notamment celles du travail à pied.suivi les réflexions , conseils diligentés sur "Cheval Magazine" pour réserver le meilleur dressage de mes chevaux.Puis Sur "Cheval savoir" où toujours informée des délicatesses de dressage .Loin des structures stratégiques j'ai pu suivre aussi les émissions où Mario Luraschi se rend humblement imprégné du savoir de ce grand écuyer (heureusement que j'ai pu enregistrer ces conseils)Constamment en quête de nous divulguer son savoir . Ainsi appuyée j'ai pu obtenir de mes 2 chevaux de belles sorties en extérieur avec le travail de "l'épaule en dedans"préconisée pour l'extérieur par Michel Henriquet. Catherine va se sentir bien seule tellement cette vie est pleine de belles rencontres et de réflexions acquises véritables richesses de vie .Quel beau parcours.
Encore une belle personne qui s'envole dans le firmament des Maîtres ou osmose avec le cheval a un sens.Merci Maître de votre disponibilité nous ne vous oublions pas.
J'adresse à Catherine et à sa famille toute ma chaleureuse sympathie .Nous allons nous sentir très orphelins de cette absence.Je ne désespère pas d'aller en stage aux écuries de la Panetière avec mes 2 jeunes chevaux mon travail reste toujours dans l'esprit de légèreté.
Marie-France

Article publié le 08-12-2014

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire