Accueil » Savoir pratique Dressage

Les problèmes liés au manque d’impulsion

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°60
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Dans sa nouvelle rubrique initiée dans notre précédent numéro, Pierre Beaupère analyse et commente des vidéos que les cavaliers lui envoient, afin de leur donner un avis et des conseils pour leur travail. Ce mois-ci, il aide d’Orianne dont le cheval Viti manque d’impulsion…avec tous les problèmes qui en découlent, notamment des raideurs au niveau de l’encolure.

Tout d’abord, je voudrais sincèrement remercier la cavalière d’avoir accepté que cette vidéo et cette analyse soient publiées. Je souhaite que les lecteurs prennent conscience de ce qu’elle leur offre et qu’elle sache à quel point elle pourra aider de nombreux cavaliers qui rencontrent les mêmes difficultés qu’elle.
Il sera vraiment intéressant pour des cavaliers plus avancés ou qui enseignent de confronter leur avis et les remarques qu’ils auraient faites eux-mêmes avec celle d’un autre enseignant.

Nota : Autant j’ai toujours accepté que chacun puisse laisser ses commentaires à la fin de mes articles, autant je vous demande de témoigner tout le respect que mérite cette cavalière dans les commentaires que vous pourriez laisser à la fin de cet article.

La vidéo commentée par Pierre Beaupère

La vidéo que je vous présente ce mois-ci est intéressante à plus d’un titre. D’abord parce qu’il s’agit d’une de mes élèves françaises, pour qui j’ai beaucoup d’affection. Orianne a en effet participé régulièrement à des stages dans le Sud de la France avant de s’installer dans une région où il lui est très difficile de trouver un enseignant. Elle travaille donc seule depuis deux ans et je suis vraiment content de voir qu’elle tente de maintenir un travail propre et harmonieux avec son cheval.

Il lui arrive de résister contre la main et je n'arrive plus à l'arrondir. Je pense que c'est lié à l'impulsion?

Son travail me semble d’autre part très intéressant car son cheval Viti est plus compliqué qu’il pourrait sembler sur la vidéo. C’est un hongre de 9 ans (je pense !) d’une immense gentillesse mais qui a une forte tendance à se raidir et surtout à verrouiller sa bouche. De nombreux cavaliers devraient se reconnaître dans le travail d’Orianne et je pense que ces conseils devraient aider beaucoup de cavaliers qui ont des chevaux contractés, raides ou un peu mous.

Pierre Beaupère
© C.Debray

Voici en résumé ce que m’écrit Orianne. Je le publie car je trouve qu’elle a une vision assez juste (même si un peu sévère) de son travail.

La lettre d’Oriane

Pierre,
Pour t'expliquer un peu le contexte, cela fait un moment que j'ai la désagréable sensation de stagner. Les séances sont assez irrégulières ; certaines se passent vraiment bien et d'autres moins (comme c'est le cas sur la vidéo...).
Je ne m'étais pas vue à cheval depuis les vidéos du dernier stage avec toi, soit il y a 2 ans environ. Je suis convaincue que cela va bien nous aider mais le visionnage fut un moment difficile. Je n'arrive pas à ressentir ce qu'il se passe quand je suis à cheval et ce que j'ai pu voir est différent de ce à quoi je m'attendais.

Mon principal problème est comme toujours l'impulsion. A cheval, j'ai l'impression que Viti n'avance pas. Pourtant, sur la vidéo, je trouve que je le bouscule au pas notamment et que je ne lui laisse pas le temps d'exécuter les mouvements. Au galop, catastrophe, il est complètement en sous-impulsion et râle quand je lui demande d'avancer. Encore une fois, seule, j'ai des difficultés à trouver le rythme que je dois lui demander.

Un autre problème que je rencontre est que Viti est très raide dans son encolure. Autant, je trouve qu'il...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

severinep :
Le 11/02/2015 à 12h33

J'adore les 2 exercices proposés et je vais essayer ! Mon camargue est "atteint" lui aussi de cette raideur terrible et me donne souvent l'impression de manquer d'impulsion. A la différence de Viti, il fait des parcours de CSO mais justement il nous laisse souvent l'impression d'avoir du le "porter" tout le long du parcours...
Quand à l'utilisation des photos, ça me parle vraiment et effectivement, tant qu'à faire, autant utiliser un vrai maître ! Pouvoir visualiser ce qu'on veut atteindre, ça (me) permet de mieux se mettre en situation, en "forme"...

Article publié le 02-02-2015

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés