Accueil » On en parle

Jumping de Bordeaux : Kevin Staut deuxième du Grand Prix

Le jumping de Bordeaux, l’un des événements les plus marquantd de la saison, puisqu’il inclut une étape de la Coupe du Monde de CSO et la finale d’attelage, vient de se clore par un Grand Prix très attendu, qui a vu la victoire de Daniel Deusser (à qui la France réussit souvent) suivi à… un centième de seconde de Kevin Staut montant une Silvana très en forme.

Un centième de seconde… C’est ce qui sépare Daniel Deusser, vainqueur de ce Grand Prix Land Rover qui clôturait le jumping de Bordeaux 2015, de son challenger, Kevin Staut, qui prend la deuxième place avec un sans faute particulièrement décoiffant.

Rapporté à la distance couverte par un cheval sur ce parcours tracé au plus juste, soit 280 mètres, le centième de seconde qui sépare les deux cavaliers représente une distance de 7 centimètres !

« De savoir que ce centième ne représente que 7 centimètres m’agace encore plus », admettait Kevin Staut. « Je ne sais pas où je les ai perdus. J’étais vert en sortant de piste, mais je suis maintenant surtout heureux d’avoir retrouvé une Silvana*HDC performante, c’est une bonne nouvelle car elle va m’être encore très utile au cours de cette saison qui s’annonce dense. »

Espyrante et Daniel Deusser
Espyrante, jument belge qui ne toise que 1,63m, a un petit nœud rouge à la queue (sans doute a-t-elle la ruade facile) mais elle va très, très vite et offre à Daniel Deusser la victoire dans le Grand Prix Land Rover à Bordeaux. © ChristopheBricot/CEB

Le cavalier allemand Daniel Deusser, qui montait la jument belge Espyrante, a monté un barrage superbe, avec un temps de 36 secondes 92. Lui aussi a été frappé par la comparaison entre le centième de seconce et les 7 centimètres ! Il reconnaît : « Ces 7 centimètres, c’est surtout de la chance. La chance d’être passé en fin d’épreuve, ce qui m’a permis d’observer les autres parcours. La chance d’avoir une jument naturellement rapide également, que j’ai laissé filer un peu plus vite que d’habitude et la chance de ne pas avoir fait de barre car il y a eu beaucoup de fautes sur ce barrage. Et puis la chance qu’il ait manqué ces 7 centimètres à Kevin. En tout cas, cette victoire fait du bien ».

Kevin Staut avec Silvana HDC est donc sans faute lui aussi, et à 36 secondes 93. Le néerlandais Gerco Schröder, sans faute également, qui montait Glocks’s Cognac Champblanc, est à 37 secondes 84. Marcus Ehning (quatrième) est sans faute également, tandis que Luciana Diniz (5eme) et Simon Delestre (6eme) ont quatre points.

0 commentaire(s) »
Article publié le 11-02-2015

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire