Accueil » Vos Questions, leurs réponses» Attelage

Le trotteur réformé : une bonne idée ?

Je désire acheter mon premier cheval d'attelage. J'ai pensé à un trotteur réformé des courses, qui est donc déjà attelé, qu'en pensez-vous ?
M. Fabien B., St Pierre le Moutier

L’achat d'un cheval réformé des courses est en principe une bonne idée car, une fois passée la période des courses (allant de pair avec une suralimentation et un certain stress) ces chevaux s'avèrent souvent de très bons compagnons.

Le trotteur s’acquiert pour un prix très attractif, surtout quand il est réformé des courses. Mais le fait qu’il ait tiré un sulky ne fait pas de lui un cheval d’attelage : les sulkies sont des voitures très légères et silencieuses, qui sont attachées par les brancards à un surfaix. Le système de sécurité est performant puisque la voiture se fixe et s’enlève d’un seul clic.

Mais le trotteur réformé ne connaît pas l’appui de la bricole sur les épaules. Il n’a pas non plus connaissance des actions des reculements.

description
Le trotteur de course attelée doit être re-débourré entièrement à l’attelage, pour apprendre à pousser dans une bricole et s’habituer à la présence des reculements entiers et à leurs actions. © Laurence Grard Guenard

Cela dit, rien n’est impossible, mais le cheval de course attelé n’est pas « clef en main » pour faire de l’attelage de loisir. Il faut reprendre étape par étape toutes les phases d’un débourrage à l’attelage normal. Et bien sûr, il faut que le meneur sache mener !

Il n’y a pas que des inconvénients à avoir un trotteur réformé ! Il est déjà familier de l’homme, manipulable, habitué à une certaine rigueur de travail et il connait généralement l’extérieur où il doit faire ses trottings. Il s’est déjà accoutumé à la présence de la croupière, du culeron, des œillères, à celle de la voiture qui le suit …

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier