Accueil » Le monde du cheval

Endurance : tigres et fantômes en Asie du sud-est

Par François Kerboul, Juge, Délégué Technique et Course Designer FEI 4*


N°66
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
En Malaisie, où fut organisé le Championnat du Monde d’endurance en 2008, ce sport est très vivant et se déroule parfois dans des conditions particulières. Lisez le témoignage d’un délégué technique, qui sait avec un talent de conteur nous faire vivre les difficultés équestres d’une course d’une CEI 2* de 120 kms, fertile en émotions fortes ! Mais chut ! n’en disons pas plus : la nuit tombe sur la deuxième boucle du parcours…

Cela peut vous paraitre bizarre, à vous qui vivez dans une nature devenue au fil du temps un grand jardin apprivoisé, dont les ours, les loups et les ombres de nuit ont depuis si longtemps disparu que vous n'en avez plus que des références livresques pour remplacer vos souvenirs effacés.
Mais venez ici, en Malaisie, et partez seul dans la jungle de nuit pour la 2ème boucle de votre CEI 2* de 120 km et on en reparlera en fin de course, voulez-vous ?

Départ de nuit
Le départ de la piste sur le site de la course avec au fond là-bas la fin des lumières.. © DR

Et, à son issue, vous ferez probablement comme les gens d'ici, vous parlerez haut en public, mais, en privé, vous avouerez vous être au mieux senti penaud entre 3 et 4 heures du matin lorsque vous étiez seul, environné de bruissements étranges et de cette profondeur sonore si particulière de la forêt qui s'amplifie dramatiquement la nuit.

Il est apparu aux pionniers locaux de l'endurance que la meilleure manière d’alléger l'effort était d’organiser exclusivement des courses de nuit

Car la Malaisie est actuellement le seul pays au monde à organiser exclusivement des courses d'endurance nocturnes. Tout au début, ce n'était pas le cas, mais en ce climat tropical humide du Sud-Est asiatique, il est apparu aux pionniers locaux de l'endurance que la meilleure réponse à donner pour alléger l'effort passait par la nuit.

Partir la nuit
Partir seul dans la nuit avec pour seul repère la surface réfléchissante d'une balise en vue. © DR

En effet, la nuit, si le taux d'humidité reste globalement le...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

vivi :
Le 07/10/2015 à 19h05

J'ai lu cet article avec plaisir!

Article publié le 02-10-2015

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés