Accueil » Editos

La violence éternelle

description

Un révoltant acte de violence a coûté la vie à un cheval innocent, voici quelques jours, en Camargue. Echappé, l’animal trottait sur le bord de la route, lorsque surgit son propriétaire, qui se met à tirer dessus à coups répétés de carabine 22, jusqu’à ce que le cheval tombe pour ne plus se relever.

De mon côté, j’avais assisté quelques jours auparavant à un « fait divers » beaucoup plus banal. Avant le montoir, un poney non tenu se sauve et galope joyeusement dans la carrière (normal, non, quand on est en liberté ?) La monitrice le rattrape, et lui administre l’inadmissible, mais hélas trop classique, correction : des « coups de sonnette » répétés. Puis elle enfourche le poney, et recommence. De douleur, le poney se cabre très haut. L’inconsciente (qui a fait preuve d’une bonne assiette) met ensuite pied à terre et passe directement le poney à un jeune cavalier (au risque que l’animal, qui vient « d’apprendre » à se cabrer, ne recommence aussitôt). Bel exemple donné…

Nous avons une forte capacité à nous émouvoir d’un cas isolé, tragique, et probablement imputable à un déséquilibré. Et nous restons parfois passifs face aux souffrances régulièrement endurées par tant de chevaux, livrés aux mains féroces de ceux qui se servent de l’embouchure pour corriger, passent leurs nerfs sur un cheval, et pensent que la brutalité leur confère, aux yeux de leurs élèves ou de leurs pairs, une image d’énergie et d’autorité.

Dans notre courrier du mois, un autre lecteur nous annonce qu’il ouvre sur internet un forum destiné aux enseignants d’équitation. Voici une bonne initiative. Car il y a parmi les enseignants de tout niveau –du BAP au BEES 3 - des hommes et des femmes de bonne volonté, compétents à leur échelle, ouverts à l’acquisition et à la transmission des connaissances. Nous saluons la création d’un espace de dialogue, où, comme dans Cheval Savoir, les plus expérimentés peuvent aider ceux qui le sont moins, pour que la violence, si souvent due à l’ignorance, perde du terrain.

Je ne résiste pas à transcrire ici une phrase extraite du merveilleux livre de Jérôme Garcin « L’Ecuyer mirobolant »*. Le Maréchal Lyautey demande à Etienne Beudant quel est son secret pour réussir à transformer tous les chevaux.
« - Rien de plus simple, mon général. Il suffit d’être humble, de s’oublier et de tout donner au cheval. Il vous le rend au centuple. Mais si on se préfère, on fanfaronne, on se raidit, et le cheval vous résiste. Car il déteste les vaniteux. A ce combat c’est toujours le cavalier, si respectable et médaillé soit-il, qui perd.
Avec le recul, Etienne mesurait combien sa réponse avait été irrespectueuse."

Certes, nous ne sommes pas Beudant. Mais nous pouvons nous en inspirer…

Photo de couverture : © Tamara Madonini

*Patrice Franchet d’Espèrey nous en a donné un compte-rendu le mois dernier.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier