Accueil » On en parle

Para-dressage : dernière ligne droite pour une qualification

L’équipe de France de para dressage s’est rendue à Slapton-Bury, Grande-Bretagne, pour participer à l’un des deux derniers CPEDI permettant de se qualifier pour les Jeux Paralympiques de Rio en 2016. Les épreuves débutent aujourd’hui…

Après une saison en demi-teinte, les cavaliers « Bleus » comptaient réellement sur les Championnats d’Europe de Para-Dressage FEI 2015 pour s’assurer de leur participation aux Jeux Paralympiques de Rio de Janeiro, et la déception de tous a été vive (lire ici). En effet, malgré une préparation assidue, ponctuée de stages à la Garde Républicaine et de séances d’entraînement avec le juge international Alain Francqueville, nos cavaliers n’ont pas rencontré le succès escompté.

Ils devront donc redoubler d’efforts lors des deux derniers CPEDI qualifiants, la date-butoir pour accéder aux Jeux étant 31 janvier 2016.
Pourtant, nous trouvons, à CS, que leur équitation est de qualité, avec des chevaux au dos tendu et aux postérieurs engagés…Sans doute plus à notre goût qu’à celui des juges…

L'équipe de France de para-dressage
L'équipe de France de para-dressage à Slapton-Bury, Grande Bretagne. © DR

C’est une équipe composée de Léa Sanchez/Rhapsodie*ENE-HN en Grade Ia, Céline Gerny/Flint en Grade Ib, Samuel Catel/Mogadore de Valange et José Letartre/Swing Royal*ENE-HN (ancienne monture de Louise Studer) en Grade III qui se rendra au CPEDI*** Slapton-Bury (GBR) du 28 octobre au 1er novembre dans le but d’accumuler le maximum de points.

L’avis de Philippe Célérier, Entraîneur en chef du para-dressage

Le capitaine Philippe Célérier revient sur la course à la qualification pour Rio 2016 : « La Team France a réussi à acquérir de précieux points lors du CPEDI*** de Mulhouse en début d’année mais elle a manqué de régularité pendant les Championnats d’Europe de Para-Dressage FEI 2015. Si aujourd’hui elle est en réelle progression, il lui reste encore du travail avant de pouvoir rattraper certaines nations très performantes. Tout espoir n’est pas perdu pour notre pays qui tentera d’aller chercher une qualification en Angleterre puis à Genemuiden (Pays-Bas). La sélection des cavaliers n’a pas été évidente, nous avons choisi Céline pour sa constance durant toute la saison, Samuel car il est en très nette progression et Léa car nous pensons qu’elle peut apporter des points à l’équipe. Nous avons décidé de faire participer José avec Swing Royal*ENE-HN avec l’objectif d’essayer une nouvelle combinaison cavalier/cheval pour performer à Rio. Dans l’éventualité où les bleus ne seraient pas sélectionnés par équipe, nous espérons tout de même pouvoir concourir en individuel. »


L’association Handi Equi’ Compet, qui accompagne les para-dresseurs dans leurs carrières sportives, en leur attribuant notamment une bourse en début d’année, s’investit une fois de plus auprès de ses adhérents à l’aube des Jeux Paralympiques. En accord avec la Fédération Française d’Equitation, l’association a débloqué un budget exceptionnel afin d’aider les athlètes à participer aux deux prochains CPEDI, contribution financière sans laquelle ces derniers auraient eu des difficultés à concrétiser leur voyage en Amérique Latine.
Les français débutent la compétition dès ce mercredi matin avec les épreuves de Team Test. Les cartes sont entre leurs mains…

(Avec communiqué Anchir-Equitation)
0 commentaire(s) »
Article publié le 28-10-2015

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire