Accueil » On en parle

Para Dressage : une troisième place par équipe pour les cavaliers français

Les cavaliers français de para-dressage reviennent du CPEDI de Slapton-Bury avec une belle troisième place par équipe derrière l’Angleterre et l’Irlande, ce qui leur a permis de récolter de précieux points en vue d’une qualification pour les Jeux de Rio. Rien n’est joué cependant…

Les quatre couples engagés dans le CPDEI de Slapton-Bury (Lien vers news précédente) (Grande-Bretagne) n’ont pas démérité, avec une troisième marche du podium par équipe, réalisant un pas de plus vers les Jeux de Rio de Janeiro.

Equipe de France de Para-Dressage
Equipe de France de Para-Dressage. © DR

Certes, il reste encore une petite incertitude, mais les 404,894 points glanés dans cet avant-dernier CPEDI avant la grande échéance représentent une manne précieuse dans la course à la qualification.

José Letartre pourrait être qualifié en individuel

José Letartre s’est présenté sur le sol anglais avec deux cartouches de valeur : Bandero, cheval prêté par les néerlandais et Swing Royal*ENE-HN, ancienne monture de Louise Studer. Et dans la Team Test, le cavalier aura montré tout son savoir-faire avec ces chevaux qu’il découvre encore. Si avec Bandero, il ne dépasse pas la barre des 66,447%, il s’offre avec Swing Royal une jolie 2nde place notée à 69,737%. Ces résultats sont très encourageants, et les points accumulés pourraient permettre à José Letartre de s’élever dans la ranking list, pour tenter de décrocher une place en individuel à Rio s’il le fallait. 


Dans le même grade, Samuel Catel et Mogador de Valange se sont octroyé la 6ème place du classement en Team Test avec 67,325%, meilleure performance de la semaine pour le couple.

Les cavalières ont misé sur la régularité

Représentante de l’hexagone en Grade Ib, Céline Gerny a fait preuve d’une belle régularité durant ces trois jours de compétition en prenant les 5èmes places de chaque épreuve. Accompagnée de Flint qu’elle monte depuis un an, l’ardennaise a montré une fois de plus que l’on pouvait compter sur elle avec des notes s’élevant à 68,333% en Team Test.
La cadette du concours, Léa Sanchez, a déroulé de bonnes reprises avec Rhapsodie*ENE-HN. La paire a également fait preuve de constance en prenant la 7ème place les deux premiers jours sur les scores respectifs de 67,246% et 67,464% et décroche même la 5ème place de la Freestyle avec une note globale de 68,583%.

Les yeux sont maintenant tournés vers le CPEDI de Genemuiden qui se tiendra du 20 au 23 janvier 2016 au Pays-Bas, dernière chance pour les tricolores de gagner leur ticket pour le Brésil...

(Avec communiqué Anchor-Equitation)
0 commentaire(s) »
Article publié le 02-11-2015

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire