Accueil » Instruction

Que penser du capteur de mouvement ?

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°69
3 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Un capteur individuel permettant d’analyser la locomotion du cheval au travail a récemment été mis au point. Toujours à l’affût des avancés scientifiques pouvant permettre une équitation performante et respectueuse du cheval, nous avons voulu en savoir davantage. C’est tout naturellement que nous avons demandé à Pierre Beaupère, notre « spécialiste de la dissymétrie », d’enquêter sur ce sujet.

Il était d’autant plus logique de confier à Pierre ce travail d’investigation qu’il avait été contacté par l’équipe ayant mis au point le capteur, suite à son intervention à Saumur lors des premières Rencontres de l’Equitation de Tradition française. Pierre avait à l’époque accepté de participer aux tests.
Le capteur, destiné à analyser la locomotion des chevaux au travail, est fixé à la sangle, et envoie des signaux au téléphone portable du cavalier, lui permettant d’obtenir des informations en temps réel sur la locomotion. On a envie de dire « où est passé le tact équestre ? » Mais comme mieux vaut un cavalier averti par son portable qu’un cavalier qui ne se rend compte de rien, nous sommes partis du principe que l’expérience pouvait être intéressante, et méritait en tous cas que l’on s’y attarde.

Sangle avec capteur de mouvements
© Photo mise à disposition par Equisense

Par ailleurs, Pierre nous a fait remarquer l’invention peut également être utile dans le domaine de la recherche : « Etant depuis plusieurs années à la recherche d’outils permettant d’analyser la dissymétrie des chevaux et son évolution en fonction du travail de correction, il était normal que je m’intéresse de près à cet outil, avec tous les espoirs qu’il représente pour le bien-être des chevaux et la reconnaissance de l’importance du travail spécifique sur la dissymétrie naturelle ».

C’est comme un miroir dans un manège : ça nous permet de voir ce qu’il se passe vraiment pour affiner nos sensations et rectifier notre proprioception

Dans un souci de totale loyauté, nous avons préféré faire parler une des personnes de l’équipe à l’origine du projet, afin de lui poser les questions délicates et qu’elle puisse répondre aux éventuelles objections de certains. En effet, Pierre a eu l’occasion de discuter de cette méthode avec différents cavaliers et souligne : « Il est clair qu’introduire la technologie et des objets connectés dans le milieu très traditionaliste du dressage peut en choquer plus d’un ! Et aussi faire peur aux enseignants qui pourraient se voir mis en compétition avec les machines… »
C’est donc la forme interview qui a été retenue pour cet article libre de toute publicité, dans lequel Pierre discute librement avec Camille Saute, membre de l’équipe créatrice d’Equisense. Chacun pourra ainsi se faire sa propre opinion…

Laetitia Bataille.

Interview

Camille Saute : « L’équitation gagnerait vraiment à se moderniser… »

Propos recueillis par Pierre Beaupère

Pierre Beaupère : Camille Saute, dans un premier temps, pourriez-vous décrire le fonctionnement du capteur, pour un cavalier peu expérimenté mais ensuite d'un point de vue un peu plus technique, pour les cavaliers qui s'y connaissent un peu plus en technologie, sans être physiciens ? Les cavaliers qui savent que j'ai travaillé avec vous me demandent souvent quelles mesures peut prendre un petit boitier attaché à la sangle et comment il fonctionne...

Camille Saute : Nous avons développé un objet connecté pour l’équitation destiné à aider les cavaliers à mieux gérer leurs...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

3 commentaire(s) »

vicloup :
Le 30/01/2016 à 15h52

bravo pour l'idée et la réalisation. J'attends le mien avec impatience.

emma :
Le 30/01/2016 à 18h03

J'adore le concept ! Je pratique aussi la course à pied, donc je suis déjà utilisatrice de dispositifs qui d'analyser le travail (cardia-fréquencemètre, gps...). C'est très logique et sûrement enrichissant. Pour moi, ça ne remet pas du tout en cause l'enseignement humain, fort heureusement...

vivi :
Le 06/02/2016 à 17h43

Bonjour,
j'aurais aimé connaître le prix de cet appareil.

Article publié le 28-01-2016

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés