Accueil » Interviews

Jacques Ricou : « On gagne avant tout si on a bien écouté son cheval »

Propos recueillis par Laetitia Bataille


N°71
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Jacques Ricou est l’un des plus grands jockeys de courses d’obstacle actuels ; formé chez Guillaume Macaire, il a une carrière éblouissante comme en témoignent ses 5 Cravaches d’Or ! Il est aussi Président de l’Association des Jockeys, et amoureux fou des chevaux. Dans une longue interview exclusive accordée à Cheval Savoir, il parle avec sensibilité et sans langue de bois des courses, de l’équitation, de la protection animale. Et évoque « la passion d’une vie »…

Cheval Savoir : Jacques Ricou, vous êtes connu pour être particulièrement proche des chevaux. Cet amour inconditionnel des chevaux vous donne certainement un grand feeling avec eux. Par exemple, pouvez-vous anticiper le comportement d’un cheval avant une course ?

Jacques Ricou et Kyalco
La puissante foulée de Kyalco, les oreilles pointées et très attentif ! Jacques Ricou parle de « fusion » entre le jockey et son cheval… © Carole Desmetz

Jacques Ricou : Nous, les jockeys, nous sommes en marge de la préparation du cheval avant la course. Les chevaux sont amenés au rond de présentation, et nous nous mettons en selle. Dès que je me mets à cheval, une connexion s’établit entre mon partenaire et moi. Je vais prendre contact avec lui. Nous nous rendons à la haie d’essai avec un galop de travail. Alors là, je peux me faire une première idée de son état de forme.

C.S. A quel moment sentez-vous cela ?

J.R. Généralement au bout de deux/trois obstacles… je peux savoir si le cheval est concentré. Si le cheval est n’est pas dans un bon jour, on essaie de compenser. On le stimule un peu… un appel de langue, on essaie de bien négocier un obstacle ou deux pour permettre au cheval de gagner quelques longueurs par son saut, qui lui permettront de se rapprocher du peloton ce qui l’encouragera.

Une course c’est une histoire… une histoire qui dure trois minutes au cours desquelles il peut se passer plein de choses !

C.S. Rejoindre les autres, mais aussi dépasser…

J.R. Oui, ils ont tous leur caractère et leur façon d’appréhender la compétition. Certains sont de vrais guerriers. Il y en a qui aiment mener, être devant ; d’autres, plus rusés, plus « filous » ne vont pas se montrer, et quand on leur demande d’accélérer pour finir, ils vont sprinter…

Jacques Ricou
Jacques Ricou, le jockey aux cinq cravaches d’or… La passion d’une vie. © Carole Desmetz

C.S. Vous parliez de négocier un obstacle pour permettre de gagner quelques foulées. En pratique, cela se passe comment ?

J.R. Comme en CSO, à trois/quatre foulées de...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 28-04-2016

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés