Accueil » Le monde du cheval

Mieux comprendre et optimiser la locomotion de son cheval

Le weekend du 18 et 19 juin 2016, une grande rencontre d’équitation aura lieu chez Catherine Henriquet, réunissant des spécialistes reconnus comme Jean-Philippe Giacomini, Annette Rancurel, Yoann Le Foll, vétérinaire et Stéphanie Repnikoff, maréchal-ferrant. Une rencontre que nous ne pouvons que vous recommander chaudement.

Comme pour tout sportif humain, un travail d’équipe est nécessaire pour un cheval bien dans son corps et bien dans sa tête, une autre façon de formuler « calme, en avant et droit », avec un regard particulier sur ce dernier terme.
Si le talent ne peut s’exprimer pleinement sans la technicité et la parfaite adéquation de la selle au couple, la communication cheval/cavalier peut être aussi perturbée par l’asymétrie des deux acteurs, qui génère inévitablement des tensions pouvant compromettre santé et motivation du cheval, sécurité et performance du cavalier.

Jean-Philippe Giacomini
Jean-Philippe Giacomini sera en France pour une rencontre chez Catherine Henriquet. © D.R.

Le weekend du 18 et 19 juin 2016, une grande rencontre aura lieu chez Catherine Henriquet à Autouillet, dans les Yvelines.
L'objet de cette journée est de reconnaître l'asymétrie du cheval et d'envisager les interactions de la selle, du ferrage, des thérapies manuelles (ostéopathie, physiothérapie) et de l'équitation. Ceci pour comprendre les difficultés du couple cheval/cavalier et améliorer leur performance avec des solutions concrètes.

Participeront à ces journées tout d’abord Jean-Philippe Giacomini, de retour en France après le succès du premier stage qu’il a animé chez les Henriquet en 2014 (lire le compte-rendu ici). Il viendra nous présenter sa méthode de travail appelée « Endotapping », dont nous avons déjà eu l’occasion de parler longuement dans Cheval Savoir dès 2010 lire ici). Cette méthode permet d’obtenir la relaxation générale du cheval tout en développant dans l’équilibre, le dynamisme et la symétrie. Elle permet également une progression raisonnée de l’Ecole des Aides et rejoint ainsi les principes du dressage classique.

Un dialogue avec des spécialistes

Annette Rancurel sera également de cette journée. Spécialisée dans l’adéquation de la selle au dos du cheval dont elle a maintes fois parlé dans nos colonnes, elle nous rappellera l’anatomie de la selle et les critères de base pour en évaluer l’adaptation afin d’éviter toute une cascade de désordres physiologiques et psychologiques. Elle s’est spécialement penchée sur les conséquences de la dissymétrie de chacun des éléments de la trilogie cavalier / selle / cheval, et nous livrera ses suggestions pour la gérer.

Schéma Annette Rancurel
© Schéma Annette Rancurel

Catherine Henriquet, cavalière de premier plan, Championne de France de en 2013) a elle aussi beaucoup écrit dans Cheval Savoir (retrouvez sa série d’articles « Journal d’un dressage ici) nous parlera de l’importance de la position du cavalier et du travail sur lui-même. Elle fera également un apport sur le travail en main : pourquoi et comment l’intégrer au programme en général et à chaque séance en particulier, le choix des exercices en fonction des différents shémas d’asymétrie, etc.

Yoann Le Foll, vétérinaire, ostéopathe, physiothérapeute, acuponcteur, viendra apporter un éclairage scientifique et biomécanique sur l’ensemble des problèmes évoqués ci-dessus. Il expliquera comment son travail contribue à vaincre les tensions du cheval, nuisibles à toute bonne équitation. Il proposera des actions et des dispositifs concrets pour aider le cavalier à améliorer la rectitude de sa monture en collaboration avec toute l’équipe qui entoure les entoure.

Stéphanie Repnikoff, maréchal-ferrant, nous expliquera que pour être bien dans sa tête et dans son travail, un cheval doit être bien dans ses sabots. Elle nous expliquera ce que peut apporter un bon parage et une bonne ferrure dans tous les problèmes de dissymétrie des allures du cheval et dans son équilibre général.

Rencontre « Mieux comprendre et optimiser la locomotion de son cheval »
Chez Catherine Henriquet
Ecuries de La Panetière
37 Route des Châteaux
78 770 Autouillet.
Pour tout renseignement, merci de contacter Jean-Philippe Léon à l’adresse suivante equipassion1@free.fr

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

2 commentaire(s) »

Pierre [invité] :
Le 19/06/2016 à 17h43

Bonjour.
Cet article concernant ce type de rencontres , et avec tout mon respect pour Catherine Henriquet, démontre encore une fois le nombre d'intervenants entre cavalier et cheval. De l'enseignant ( que je suis ), au maréchal , au véto, l'ostéo, le sellier, l'éthologue et autres...
Sans oublier les " spécialistes" de bon conseil, les amis...
Les revues, le sites...
Que de monde...! Et que d'argent dépensé , très souvent en pure perte.Comment l'amoureux du cheval peut il s'y retrouver ?
Il semble , au yeux de certains mercantiles , que le cavalier est un irresponsable, un ignorant. Ces mercantiles oublient le travail de l'enseignant (autrefois "homme de cheval" ). C'est bien dans le centre équestre que l'apprentissage sportif commence, c'est bien là que la découverte du cheval commence.
Le cavalier est devenu une "vache à lait", une pompe à fric pour certains, y compris certaine fédération.
Quel dommage... Alors que le cavalier ne demande qu'à être heureux avec son compère, et à lui rendre ce bonheur.
Responsabilisons les cavaliers, mais arrêtons de les prendre pour ce qu'ils ne sont pas.

Hippolyte [invité] :
Le 20/06/2016 à 22h21

Tout à fait d'accord avec le commentaire précédent, mais attendant néanmoins avec impatience le compte-rendu.

Article publié le 14-05-2016

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire