Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Alimentation et travail : le bon timing

Je possède un cheval se selle français qui vit principalement en box et sort un peu au paddock quand c’est possible. Il travaille une heure chaque jour, parfois le matin, parfois le soir. Dois-je le nourrir avant ou après le travail ? Question de Marie D. Montpellier

Réponse du Dr, Vétérinaire Vincent Chassaing

Pour gérer au mieux l’alimentation de votre cheval en prévision des séances de travail, il faut comprendre son mode de fonctionnement.
La digestion est un processus long qui nécessite plusieurs étapes.

L’effort
L’effort, qu’il soit modéré et prolongé, ou qu’il soit bref et plus soutenu, comme ici lors d’un travail à l’obstacle, nécessite une optimisation de la distribution des aliments. © L.Bataille

Après mastication et déglutition, les aliments arrivent dans l’estomac où ils séjournent entre 2 à 8 heures. Ils passent ensuite dans l’intestin grêle où ils transitent pendant 1 à 2 heures. Et ils atteignent enfin le gros intestin qu’ils parcourent en 24 à 48 heures.

Pendant un effort, le sang normalement utilisé pour la digestion est dérivé vers les muscles, les poumons et le cœur

Chez le sportif humain, on constate qu’un...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 05-06-2016

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés