Accueil » Entretien du cheval

Le bit fitting : le parfait ajustement de l’embouchure

Par Géraldine Vandevenne


N°75
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Simple ou double brisure, petits ou grands anneaux, inox ou résine, à gros canons ou plus fin, pessoa ou pelham, sidepull ou hackamore… Aujourd’hui, il existe non seulement une multitude de mors ou ennasures, mais aussi d’options ! Dès lors, comment trouver ce qui convient le mieux au cavalier et son cheval ? Comme pour les selles, il existe désormais des spécialistes des mors et bridons.

Géraldine Vandevenne est « bit fitter » c’est-à-dire spécialiste en embouchures et ennasures. Le « bit fitting » se développe depuis quelques années en Europe, essentiellement aux Pays-Bas, en Allemagne et en Angleterre.
Au départ utilisé dans le but de contraindre le cheval, le mors est désormais considéré comme un outil de communication.

La bride complète
La bride complète comporte deux embouchures, ce qui implique un ajustement d’autant plus soigneux. Photo Wikimédia

De plus en plus de gens sont conscients de l’importance d’avoir un matériel adapté. Ils font donc vérifier leur selle, mais aussi leur mors. C’est à la fois une question de confort du cheval et de sécurité du cavalier. Car si certains chevaux souffrent en silence, d’autres peuvent avoir des réactions dangereuses face à la douleur, voire devenir rétifs. 

Si l’intervention du bit fitter est considérée par certains comme un plus, elle devient nécessaire lorsqu’apparaissent les signaux d’alerte

Lors d’une séance de bit fitting, plusieurs paramètres sont importants : la bouche du cheval, son anatomie, ses problèmes de santé ou non, son âge, son niveau, sa discipline, son cavalier ou meneur et son matériel actuel.
Tous ces facteurs doivent être pris en compte.

Une solution pour chaque cheval

L’objectif de Géraldine Vandevenne en tant que bit fitter est de trouver le mors le plus confortable pour le cheval, et ce en fonction de la main de son cavalier.
Il y a donc une observation qui se fait pendant le travail, de même que l’essai des différents mors et bridons.

Simple ou double brisure, des anneaux ou canons plus petits ou plus grands, un alliage différent, tel modèle ou tel autre… tout peut avoir une influence. De même pour le bridon : quelle têtière ?
Quel type de muserolle ?

Le travail du bit fitter est de proposer une solution adaptée à chaque cheval.
Chaque cheval a sa morphologie, son histoire et sa sensibilité, il n’existe donc pas de solution standard.
En effet, chaque cheval réagit différemment aux différents points de pression sur leur tête et dans leur bouche.

Blessure sur la barre
A gauche : Blessure sur la barre due au mors. A droite : Barres saines sur le premier crâne. - Barres abîmées sur le crâne du fond. © coll. G. Vandevenne

Si l’intervention du bit fitter est considérée par certains comme un plus, elle devient toutefois nécessaire lorsqu’apparaissent les signaux d’alerte d’une embouchure mal adaptée : cheval qui mord son mors ou ouvre la bouche, langue qui sort, tensions à la monte, blessure ou irritation dans la bouche, sur les barres, la langue ou aux commissures des lèvres, cheval qui tient la tête haute, cheval lourd en bouche, qui s’encapuchonne, qui secoue la tête, cambre son dos…jusqu’à certaines formes de boiteries ! Les pathologies de la bouche sont nombreuses, et il est clair que le bit fitting peut aider à éviter nombre d’entre elles…

La main du cavalier…

Il ne faut toutefois pas perdre de vue qu’un mors adapté règle bien des problèmes, mais ne saurait compenser une mauvaise main… La main du cavalier est évidemment très importante. Elle doit toujours agir avec justesse et surtout ne pas rester constamment accrochée au mors, c’est-à-dire qu’elle doit rendre quand le cheval a répondu à la demande de son cavalier. La tension sur les rênes peut être également mesurée grâce à un système de récepteurs qui envoient des mesures à un programme informatique. On mesure donc en direct les pressions exercées sur les rênes et les analyser.

Ce que l’on constate, c’est que si le cheval est équipé du matériel qui lui convient le mieux, il sera plus réceptif et plus détendu au travail. Il y aura moins de tensions et moins de conflits entre le cheval et son cavalier.

Géraldine Vandevenne
Equine bit fitter

www.equinebitfitter.fr
www.equibitfit.com

S'initier!

Une réunion sur le confort du cheval se déroulera les 12 et 13 décembre 2016 à Séraincourt en région parisienne. Des initiations au saddle fitting et bit fitting sont organisées lors de cet événement.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 19-11-2016

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire