Accueil » Savoir pratique Dressage

Définir les étapes pour atteindre vos objectifs !

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°76
5 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Voici une nouvelle série d’articles ! L’idée est de vous proposer d’établir les étapes par lesquelles le travail du cheval devrait idéalement passer. Nous allons pour cela partir du cheval complètement vert, qu’il soit un cheval dont vous venez d’avoir la garde ou un poulain tout juste sorti du débourrage. J’aimerais vous aider à organiser votre travail, à vous fixer des objectifs, et surtout, à ne pas brûler les étapes.

Nous verrons donc les prérequis qui doivent bien clairs et maîtrisés par le cheval (et le cavalier !) avant de pouvoir passer à l’étape suivante.

Il n’est pas question d’une méthode, plutôt une série d’étapes par lesquelles vous avez intérêt à passer afin que chaque nouvel exercice ou changement d’équilibre ait été suffisamment bien préparé par le précédent. Nous évoluerons donc au rythme du cheval cette année, jusqu’à pouvoir discuter des prérequis nécessaires avant de commencer le piaffé, le passage, les changements de pied et les pirouettes.

Pierre Beaupère
© Elise Sabio

La plupart des lecteurs qui me connaissent savent que j’ai tendance à refuser la notion de méthode, en tout cas lorsqu’on considère qu’elle peut ou doit être opposée à d’autres.
A mon sens, toutes les méthodes plus ou moins éthiques et respectueuses des chevaux qui ont enseignées depuis des siècles par les plus grands écuyers, cherchaient toutes la même chose : un cheval fin, maniable, décontracté et agréable à monter. Chacun a ensuite, à travers son époque et donc les contraintes et les objectifs qui y étaient liés, trouvé des solutions personnelles pour gérer certaines difficultés et dresser certains types de chevaux.

Il s’agit de « casser » notre grand objectif final en une série d’étapes par lesquelles nous considérons qu’il faudra passer pour parvenir où nous voulons arriver

L’idée de proposer une série d’étapes au dressage d’un cheval n’implique pas de...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

5 commentaire(s) »

alain :
Le 31/12/2016 à 10h33

Excellente entrée en matière! Si j'ai bien compris, le résultat est comme un grand puzzle avec de très nombreuses pièces : il faut franchir les étapes intermédiaires qui consistent à installer le cadre, puis travailler à l'intérieur sur certains motifs, en prenant le temps au cas par cas suivant la compréhension du cheval (et du cavalier!), en commençant éventuellement plusieurs sous-parties en même temps reliées les unes aux autres ... avant d'obtenir l'objectif final qui est le puzzle terminé prêt à être présenté...
Alain

severinep :
Le 01/01/2017 à 13h16

Cette démarche ma paraît très utile, à moi qui vient une fois de plus d'avoir l'impression que j'ai "perdu mon temps" en avançant trop vite dans une direction... Du coup, j'ai la sensation que je dois "retourner en arrière" et c'est décourageant ! D'autant plus que dans ces cas-là, on jette le bébé avec l'eau du bain et je ne vois plus tout le positif acquis malgré tout !

liliadi :
Le 01/01/2017 à 23h43

Oui c'est une idée excellente mais je crois qu'il me faut l'avis d'un spécialiste ou d'un prof pour tracer ce projet et poser les étapes d'une manière technique......
Anne

vivi :
Le 02/01/2017 à 20h33

"D’ici le prochain article, je vous invite donc déjà à établir un objectif final, et à vous entraîner à le « casser » en un grand nombre d’objectifs intermédiaires"
Personnellement c'est justement ce que je ne sais pas faire. J'attends la suite avec impatience ( comme tous les articles de Pierre Beaupère) car cela risque de m'être très utile.

hellyse :
Le 30/06/2017 à 16h41

Totalement d'accord avec ce que vous dîtes.
C'est ainsi que j'ai effectué pour faire le débourrage de ma jument, chose que je n'avais jamais fait et jamais vu faire, en lisant un peu, en écoutant ma jument mais aussi en essayant de lister un ensemble de petits objectifs à remplir les uns à la suite des autres pour enfin atteindre le résultat final d'une jument débourrée correctement avec de bonnes bases installées pour la suite.
J'ajouterai que cela demande aussi de prioriser les choses. Par exemple ma priorité a toujours été d'obtenir la décontraction de la jument avant tout autre travail. Et de laisser de côté le reste si je perdais cela.
De cette façon, on voit effectivement l'avancée des choses, on est pas frustrée, on ne loupe pas d'étapes. Au final on a de très bonnes bases posées, une progression assez juste et peu de gros pb dans l'évolution des choses.
A voir si j'arrive à faire de même dans un travail plus technique.

Article publié le 21-12-2016

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés