Accueil » Le monde du cheval

EquiEtudes : des conférences et un salon du bien-être du cheval !

Un nouveau rendez-vous pour une équitation consciente, responsable et en perpétuelle recherche : la première édition des Equi-Etudes aura lieu à Chantilly le 18 mars 2017. Au total 6 conférences dans la journée, couplées avec le premier… Salon du Bien-être ! Une manifestation que Cheval Savoir, partenaire officiel, ne saurait trop vous recommander !

Le Domaine de Chantilly est de longue date dédié au cheval.
On pense aux Grandes Ecuries du prince de Condé, au Musée Vivant du Cheval, créé en 1982 par Yves Bienaimé, et où sa fille Sophie Bienaimé organise sous la voûte même des spectacles équestres de grande qualité, toujours renouvelés. En 2013 s’est ajouté le concept un musée culturel avec ses nombreuses salles consacrées aux collections d’œuvres d’art et objets liés au cheval, passage obligé pour tous les amoureux de la culture équestre.

On pense aussi aux courses, aux prestigieuses rencontres sportives de polo, ou encore au CSO, comme le CSI 5* étape traditionnelle du Longines Global Champions Tour.

Dôme
© R&B Presse

Désormais, Chantilly sera également lié au bien-être du cheval et aux progrès dans son utilisation respectueuse, que seule la connaissance permet. Car c’est bien de connaissance qu’il s’agira durant cette journée du 18 mars 2017 qui verra se dérouler sous le dôme des Grands Ecuries la première édition des ÉquiÉtudes, associées à un Salon du bien-être ! Cheval Savoir en est partenaire officiel.

Apporter des éléments solides de réponse et aider le cavalier à réfléchir de façon autonome en s’appuyant sur les pistes scientifiques

La connaissance à l’honneur

L’ambition des EquiÉtudes est d’apporter des éléments solides de réponse et surtout d’aider le cavalier à réfléchir de façon autonome, à discerner et à trouver lui-même ses propres solutions en s’appuyant sur les pistes scientifiques et issues de l’expérience de terrain qui seront proposées à Chantilly ce jour-là. La journée sera consacrée au bien-être du cheval mais également du cavalier à travers des rencontres, des conférences et un salon sur ce thème.

Peinture sur chevaux
Peinture sur chevaux
Gillian Higgins réalise des peintures didactiques sur un cheval vivant, pour mettre en évidence le fonctionnement du cheval monté ou longé. © R&B Presse

Nées de la rencontre entre Sophie Bienaimé, directrice équestre du Domaine de Chantilly et Annette Rancurel, scientifique de formation et Conseillère technique de Cheval Savoir, les ÉquiÉtudes proposeront aux utilisateurs les clés essentielles pour une équitation « durable » préservant la santé physique et mentale du cheval et donc sa longévité. Un événement qui se propose de mettre en lumière les facteurs indispensables au bien-être du cheval de sport.

Un programme varié

La journée se composera de 6 conférences données sous le dôme des Grandes Ecuries. Gillian Higgins, mondialement reconnue par le monde scientifique pour ses peintures de l’anatomie interne (de la locomotion) sur l’extérieur du cheval, permettant de comprendre son fonctionnement, et auteur de livres traduits dans plusieurs langues, interviendra à trois reprises sur les thèmes de l’anatomie, de la locomotion et en proposant une première solution pour le bien-être via les Pilates. 4 autres invités délivreront également des clés essentielles pour une équitation consciente en recherche du bien-être du cheval que les auditeurs pourront immédiatement appliquer de retour chez eux (posture du cavalier, adéquation de la selle, du mors).

Un Salon du Bien-être équin

Un Salon situé dans la Nef ouest des Grandes Écuries permettra de découvrir quelques acteurs de l’industrie équestre dont l’offre est en phase avec la philosophie des ÉquiÉtudes.

Les ÉquiÉtudes s’adressent à tous les cavaliers, amateurs ou professionnels, de toutes disciplines, désireux d’aller plus loin dans la performance grâce à un cheval serein et sans souffrance, mais également aux professionnels – entraineurs, selliers, enseignants, vétérinaires – de la filière équestre.

Des intervenants de prestige

Gillian Higgins est kinésithérapeute équin et humain, cavalière de complet et instructrice senior diplômée de la British Equestrian Federation. En peignant sur un cheval vivant et en mouvement son squelette et sa musculature, Gillian Higgins met en évidence son fonctionnement en dynamique et l’influence du travail monté ou longé sur sa locomotion. En dehors de ses évidentes qualités d’artiste, elle est auteur de plusieurs livres dont Posture et Performance. Elle propose aussi un panel de formations validées au titre de la formation continue par différents métiers du monde du cheval, physiothérapeutes, saddles fitters, et même vétérinaires. Internationalement reconnue, elle organise des conférences réunissant les chercheurs et les acteurs du plus haut niveau afin de mettre à disposition du plus grand nombre les évolutions clés pour une approche du cheval plus informée, plus compassionnelle et plus éthique.

Dressage
CSO
Les études Gillian Higgins portent sur différentes disciplines, comme le ici le saut d’obstacle et le dressage. © R&B Presse

Sophie Bienaimé est la directrice équestre et artistique des Grandes Écuries de Chantilly, DEJEPS de coach de dressage (passé à Saumur avec une promotion de cavaliers de haut-niveau dont Kevin Staut et Pénélope Leprévost) et détentrice d’un diplôme portugais d’enseignant d’équitation, Sophie partage son temps entre la gestion de l’écurie, l’achat et l’entraînement des chevaux, la supervision de la formation continue de ses écuyères et la création artistique de spectacles et de démonstrations.

Être héritière de la meilleure tradition équestre et bien connue des médias ne l’empêche pas de se trouver en perpétuelle recherche de progrès, qu’il s’agisse d’habitat, de principes d’apprentissage, d’ergonomie des équipements, etc.
Aujourd’hui elle souhaite transmettre et promouvoir ce chemin à travers le concept d’ÉquiÉtudes.

Hélène Roche : Après une maîtrise de biologie des Populations et des Ecosystèmes et un DESS d’éthologie appliquée, Hélène Roche travaille à l’INRA dans la recherche appliquée puis mène à son propre compte un travail de vulgarisation scientifique en éthologie équine. Elle enchaîne depuis 2008 conférences, stages d’initiation à l’éthologie, de clicker training, d’observation des chevaux de Prejwalsky. Elle effectue aussi des interventions de conseil sur différents projets dans le monde du cheval.

Elle est l’auteur de déjà 3 livres « Comportement et posture », « Motiver son cheval » et « Mon cheval est-il heureux à l’écurie ». Elle codirige une formation d’éthologie appliquée avec le Haras de La Cense (250h) (dont Cheval Savoir est partenaire permanent, via les newsletters de La Cense que vous recevez tous les deux mois) et publie régulièrement différents écrits en lien avec le comportement animal. Elle a créé le concept des « Cafés Animots", rencontres pour partager un autre regard sur les animaux…

Hélène Roche
Hélène Roche, Ethologue et chercheuse, sera également présente. © Alain Laurioux

Annette Rancurel, dont vous lisez régulièrement les articles dans Cheval Savoir, est ingénieur en Technologies de l’Information est cavalière depuis toujours et professionnelle du cheval (BTA, ATE, BFEE, GHN). Propriétaire de chevaux, c’est pour eux d’abord qu’elle a développé des compétences pluridisciplinaires et continue à chercher hors des sentiers battus. Depuis plus de 10 ans, à travers de conférences, de formations, de mesures électroniques et de conseil personnalisé, elle met au service des autres cavaliers, des selliers et des professionnels de la santé sa capacité à intégrer les apports de la science dans sa pratique de terrain pour contribuer à une utilisation respectueuse du cheval. L’adaptation de la selle au cheval en est un élément clé.

En effet, comme tout équipement sportif (chaussure, sac à dos, manche de raquette...) mal adaptée, la selle peut faire des dégâts Annette expliquera comment être attentif aux signes de mal-être et éviter les pires erreurs en appliquant quelques critères à la portée de tous. (Voir la vidéo)

Jean-Marc Gentil, kinésithérapeute humain et équin, formateur en kinésithérapie et physiothérapie, préparateur physique et créateur de l’Ecole du dos, s’est penché sur la prise de conscience posturale du cavalier : son adaptation, sa stabilité, ses asymétries et leurs répercussions sur la locomotion du cheval... lui aussi asymétrique. (lire aussi les articles de Pierre Beaupère consacrés à la dissymétrie) Jean-Marc utilise différents dispositifs comme un simulateur équestre et une plateforme de stabilisation pour provoquer les prises de conscience et accompagner les cavaliers en recherche d’une meilleure harmonie dans le couple cheval/cavalier.

Géraldine Vandevenne, est praticienne dentaire depuis 2002. Formée initialement en Angleterre où le bien-être du cheval est prépondérant, elle a ensuite développé une spécialité dans l’adaptation du mors ou « bit fitting » (lire ici au travers de formations aux Pays-Bas et en Allemagne. Tout comme une selle doit être ajustée en fonction de chaque cheval, le mors mais aussi le bridon ou tout autre harnachement doit être raisonné en fonction de la morphologie du cheval. Son confort, sa relaxation, sa coopération en dépendent et en définitive sa performance. Géraldine nous présentera son éclairage.

Renseignements pratiques sur la journée : lire ici

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

damper :
Le 29/01/2017 à 19h36

Bonjour,

savez-vous si l'on a étudié les répercussions possibles de la fumée de cigarette sur la santé du cheval ? J'ai souvent vu des gens fumer en présence de chevaux. Or ceux-ci ont un long nez et un appareil respiratoire particulier. J'ai du mal à imaginer que le tabagisme passif ne les concerne pas.
Merci

Article publié le 26-01-2017

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire