Accueil » Races Equines

Tennessee Walker : l’avenir sans « big lick »

Tennessee Walker ou Tennessee Walking Horse (TWH)… il est bien dommage d’entendre parler de cette race américaine si originale uniquement dans le cadre des mauvais traitements dont elle est victime. Le Tennessee Walker est avant tout un cheval d’allures très adapté à la randonnée, grâce à sa douceur de caractère légendaire.

Peu de chances de voir un Tennessee Walker en France ou en Belgique : malgré 15 000 naissances annuelles, ce cheval d’allures reste inconnu sous nos latitudes. Épousant totalement l’identité des éleveurs de l’Etat Américain qui l’ont sélectionné, le Tennessee, cet élégant cheval à l’histoire tourmentée, devrait trouver sa voie dans les loisirs avec la fin annoncée des exhibitions de « big lick ».

Tennessee Walker en monte à l’anglaise
Présentation d’un Tennessee Walker en monte « à l’anglaise », avec les traditionnels rubans dans la crinière et le mors à longues branches. Photo Wikimédia

Comme toutes les races américaines de chevaux d’allures, le Tennessee Walker est présumé descendre du Narraganset Pacer côté maternel, une race sélectionnée au XVIIIe sur sa capacité à ambler, beaucoup utilisée pour parcourir confortablement les grandes plantations du Sud. La sélection démarre dans des zones calcaires du Tennessee central, dans les années 1790, par croisement sur une jumenterie de mustangs espagnols ambleurs importée depuis le Texas. Des croisements avec le Pur-sang, ainsi que le trotteur et ambleur Standardbred, l’American Saddlebred (cheval de selle américain) et le Morgan font émerger un cheval de selle solide, confortable et élégant.

Black Allan, l’étalon fondateur

Autre particularité du Tennessee Walker, la race descend très majoritairement d’un unique étalon reproducteur, Black Allan, un étalon noir né dans le Kentucky en 1886, fortement teinté de trotteur Standardbred et de Pur-sang. Rien ne...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 08-03-2017

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés