Accueil » Races Equines

La Russie lancée dans l’élevage de chevaux de sport

Par Amélie Tsaag-Valren


N°81
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
L’élevage et la valorisation de chevaux de sport se concentrent en Europe occidentale, notamment aux Pays-Bas, en France et en Allemagne. La restauration du haras Boudienny et l’envoi de jeunes chevaux de sport russes dans des centres d’entraînement en Sibérie démontrent cependant une volonté russe de peser sur la scène sportive internationale. 

Le peu que nous savons du monde équestre en Russie, depuis nos pays francophones, est souvent dû à la constance de Jean-Louis Gouraud, auteur de nombreux livres et articles à ce sujet. La Russie a toujours été historiquement un pays très « hippophile ». Et ce n’est pas près de s’arrêter.

Le haras Boudienny restauré

Créé au lendemain de la Première Guerre mondiale pour restaurer l’élevage de chevaux de cavalerie, le haras Boudienny est ainsi nommé en hommage au maréchal de la cavalerie soviétique Semion Boudienny. Pierre Gosset, historien de la Seconde Guerre mondiale, dit de lui que « Boudienny est un anachronisme à cheval ». Alors que la cavalerie avait montré ses limites durant la « Grande guerre », Boudienny reçoit des crédits pour lancer quatre ou cinq haras militaires dédiés à l’élevage de chevaux de cavalerie, durant l’entre-deux guerres.

Le cheval Boudienny
Le cheval Boudienny, une race de sport peut-être appelée à connaître un nouvel essor.
© Edoma – Fotolia.com

La vocation première de ces haras, et en particulier du « haras Boudienny », le plus important, situé près de Rostov-sur-le-Don, est abandonnée dans les années 1950. Dans le même temps, la qualité des chevaux de cavalerie russe est reconnue dans les trois disciplines d’équitation olympique (CSO, CCE et dressage). Cette reconversion sportive est très similaire à celle de la race Selle français.

L'absence de structures et de formations de haut niveau limite l’essor de chevaux potentiellement talentueux

Malgré les succès de certains de...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 08-09-2017

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés