Accueil » Connaissance du cheval

Y a-t-il des chevaux « fragiles » ?

Par Amélie Tsaag-Valren


N°82
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
La question revient souvent sur les forums de cavaliers : existe-t-il des races ou des robes de chevaux plus fragiles que d’autres ? Malgré le déni de certains, la réponse est évidemment « oui ». Pourtant, nombre d’éleveurs sélectionnent des races et des lignées, en particulier de couleur, porteuses de faiblesses génétiques connues. Se pose alors la question de notre responsabilité individuelle et collective dans les sélections animales.

Les chevaux de couleur sont à la mode depuis une dizaine d’années. Triste conséquence, des élevages, souvent amateurs, privilégient la couleur de robe sur la morphologie et la santé animale. Si les exemples de chevaux porteurs de faiblesses génétiques liés à des robes ou de la consanguinité dans certaines races sont maintenant connus grâce aux études menées à ce sujet, l’information a trop souvent du mal à passer auprès des éleveurs.

Qu’est-ce qu’un cheval « fragile » ?

Une fragilité peut se manifester de diverses façons. Il s’agit le plus souvent de fragilités en matière de santé, certains chevaux tombant plus souvent malades ou ayant davantage d’accidents que d’autres.

Chevaux fragiles
© S. Fisher - Fotolia.com

Les pieds, par exemple, nécessitent plus ou moins de soins. La fragilité peut aussi concerner l’adaptation à l’environnement : certains chevaux tolèrent plus ou moins bien les insectes et la chaleur, sont plus souvent parasités par des vers, et demandent plus ou moins de compléments alimentaires pour garder leur poids de forme.

Le premier responsable de ces « fragilités » n’est pas le cheval lui-même, mais bien la sélection opérée par l’être humain

Plus récemment est apparue la notion de...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 13-10-2017

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés