Accueil » Entretien du cheval

Douche complète : un soin, des phénomènes cardio-circulatoires

Par Dominique-Lambert-Lefranc et le Dr Jacques Laurent

N°10 Mai 2010
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
La douche complète a d’évidentes utilités : propreté et esthétique bien sûr, hygiène chez un animal sorti de son milieu naturel, effet délassant et décongestionnant.
Mais la douche est tributaire de certaines contraintes : comportement du cheval, température ambiante et saison, niveau de travail musculaire effectué, et échanges thermo-régulateurs.
Explications.

Dans son milieu naturel, le cheval ne se lave pas, même s’il lui arrive de se baigner pour se rafraîchir, comme le font spontanément les chevaux en Andalousie, par exemple.
L’hygiène est assurée par le roulage, qui, par le frottement de la terre, entraîne les squames, les parasites et la poussière comme le ferait un shampooing sec.

description
© L.Bataille

La douche complète simplifie le pansage, c’est l’évidence. Elle est même nécessaire pour tout toilettage poussé, en rendant la robe impeccable et les crins mousseux ; elle permet de nettoyer la racine des crins de la crinière, siège de beaucoup de poussières et de squames, elle permet de laver les taches jaunes sur une robe claire…Enfin, la douche est de rigueur si le cheval a été en contact avec l’eau de mer.

La douche complète n’est pas exclue l’hiver, si l’on dispose d’un local sans courants d’air, d’une arrivée d’eau chaude à l’écurie et d’une rampe de séchage (sans laquelle le poil d’hiver sera très difficile à sécher).

L’été, la douche se justifie particulièrement (abondance de la transpiration, poussière collée…) et se réalise dans de bonnes conditions : l’eau froide est tempérée, le séchage est rapide. Hormis dans les cas de travail intense (nous en parlerons plus loin) une douche fraîche ou tiède devrait être systématique en été après un travail moyen, avec un cheval qui n’est plus en sueur. Et bien sûr si le caractère du cheval et son niveau d’éducation le permettent.

La question de la thermorégulation

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 25-05-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés