Accueil » Connaissance du cheval

Les origines des poneys britanniques

Les Iles Britanniques ne comptent pas moins de onze races de poneys autochtones. Sachant que le groupe des Welsh comporte quatre types de poneys bien distincts, l’on peut même estimer qu’il existe quatorze races de poneys britanniques !
Nous avons demandé à Kate Spry-Chevalier, spécialiste des poneys et juge de modèles et allures, faire le point en détail sur ces races, dans une série d’articles qui paraîtront périodiquement.

Pour mieux comprendre la diversité zoologique de ces races aujourd’hui si abouties, il faut se pencher sur l’histoire de l’arrivée, dans les Iles Britanniques, de leurs ancêtres, depuis l’époque glaciaire jusqu’aux grandes invasions. Un vrai roman !

Les origines des poneys britanniques sont anciennes et confuses. Ce qui est certain, est que ces origines ne peuvent être expliquées sans rappeler que les Iles Britanniques étaient reliées au continent, et couvertes de glace, pendant très longtemps. Les poneys furent donc obligés de se déplacer vers le sud comme les autres herbivores tels que les aurochs, les bisons, les cervidés et j’en passe. Bien entendu, cette transhumance était suivie attentivement par les carnivores qui voyaient leur garde-manger s’éloigner sous leurs yeux !

description
Le poney Welsh est l'une des plus importantes races de poneys britanniques et comporte quatre groupes.© DR

Le temps passa et la calotte glacière (appelée « inlandsis ») recula vers le nord, laissant derrière elle de grandes régions au sol aride, des vallées creusées par les glaciers et des montagnes arrondies par la glace et par l’érosion. Le sud des Iles Britannique a été naturellement le premier endroit à verdir et à voir pousser assez d’herbe et d’arbres pour soutenir la vie. Lentement, le soleil réchauffait la terre de plus en plus au nord et les animaux suivaient derrière.

La glace, devenant de l’eau, regagnait la mer qui montait jusqu’à ce que le « pont », relayant les Iles Britanniques au continent cède (entre 20.000 et 10.000 avant J-C). L'Irlande se sépara de la Grande Bretagne, et d’autres petites îles se trouvèrent éparpillées autour des côtes.

Et les poneys dans tout cela ? Ils y étaient ! Que savons-nous aujourd’hui de ces poneys là ? Il s’agissait des ancêtres des nôtres, et certains étaient bien « répertoriés »...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 07-06-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés