Accueil » En savoir plus

Equirando 2010
Les meilleurs itinéraires pour se rendre à Vizille

Par Lætitia Bataille, GTE

N°10 Mai 2010
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
L’Equirando, cet énorme rassemblement de cavaliers de loisirs et de randonneurs, aura lieu (nous en avons déjà parlé dans Cheval Savoir) les 23 24 25 juillet 2010.
Cela approche ! Certains d’entre vous préparent sûrement leur départ. Pour vous y aider, voici quelques itinéraires possibles parmi ceux que recommande le Comité National de Tourisme Equestre.

La ville de Vizille est située dans une vallée, mais les itinéraires qui y conduisent passent par des massifs montagneux aux paysages grandioses. Il faut savoir que certains sont inaccessibles aux attelages, les montées étant très éprouvantes pour le cheval, et les descentes, toujours potentiellement dangereuses en attelage.

description
© CRTE Rhone Alpes

Les cavaliers, eux, ont le choix entre différents itinéraires d’accès. Sachant que certains sont assez sportifs, imposant éventuellement des passages à pied, et que toute randonnée en montagne doit être menée avec prudence : les orages peuvent arriver brusquement en montagne, et la visibilité peur alors changer très vite. La prudence et une bonne connaissance de l’orientation sont indispensables.

N’hésitez pas à vous faire conseiller par les Comités départementaux de Tourisme équestre de la région Rhône Alpes, ou par les associations de randonneurs dont nous vous donnons la liste ci-dessous.

Les bons itinéraires


Un seul itinéraire est déconseillé : celui qui consisterait à passer par la cluse de Grenoble, ce qui vous amènerait droit sur la ville et son agglomération. Pour les attelages, c’est toutefois le seul accès à la ville si l’on ne souhaite pas faire trop de dénivelés.
Les cavaliers, eux, auront l’embarras du choix. Voici les “routes” accessibles, offrant des panoramas inoubliables.

Si vous voulez passer par le massif de la Chartreuse, sachez que le tourisme équestre n’y est pas encore très développé car il s’agit d’itinéraires de haute montagne, où les dénivelés sont inévitables, et très importants. Vous pouvez toutefois tenter la traversée de ce massif et rejoindre ensuite les Balcons de Belledonne pour arriver à Vizille. Réservé aux randonneurs chevronnés, forts en orientation, et aux chevaux au pied sûr.

Le Grésivaudan est une vallée urbanisée mais qui laisse sur les piémonts, de chaque côté, la possibilité de belles étapes. Les Balcons de Belledonne, entre 800 et 1200 mètres d’altitude, permettent, lors de l’approche de Vizille, d’éviter l’agglomération grenobloise.

L’Oisans, avec Parc national des Ecrins et ses paysages superbes, renferme à lui seul plus de cent sommets de plus 3 300 mètres d'altitude. Là aussi, ce sont des itinéraires réservés aux chevaux et cavaliers chevronnés, et prudents. C’est une randonnée exigeante physiquement, mais quelle récompense de traverser le plateau d’Emparis à près de 2500 mètres d’altitude avec la vision surprenante de la Meije qui s’extirpe de ses glaciers et culmine à 4 000 mètres d'altitude !

description
Néno Moroni cavalier italien passant le pas de Pertuzon dans le Vercors © R. Aillaud

D’une altitude moyenne de 900 m, le plateau Matheysin, au centre d’un carré de 20 kilomètres de côté, est parsemé de lacs, et offre d’innombrables possibilités de promenades. Du côté des collines et petites vallées qui l’entourent, il existe un réseau d’agréables chemins. La descente sur Vizille se fait par un chemin ombragé quelque peu caillouteux.

Le pays de Trièves est limité à l’ouest par les falaises du Vercors. C’est de cette barrière du Vercors que se détache le Mont Aiguille, formidable masse de calcaire qui, pour les cavaliers, ne peut que faire penser aux paysages de l’Arizona !
A une journée de marche de Vizille, l’on peut faire une dernière étape à l’Espace Equestre du Trièves, sur la commune de Roissard.

Montagne inaccessible vue de l’extérieur, le Vercors est un immense plateau plissé qui s’étage entre 1000 et 1 300 mètres d’altitude.
Avoir « fait le Vercors » est un moment inoubliable pour un cavalier randonneur, et presque une référence !
Classé Parc Naturel Régional depuis 1973, le Vercors est de plus très bien équipé en chemins balisés et gîtes de toute nature, et revendique le titre de « haut lieu du tourisme équestre français ».

Sources : CDTE

Pour préparer votre voyage, n’hésitez pas à consulter

Comité Départemental d'Equitation de Savoie et CDTE de Savoie
Comité départemental d'Equitation de la Loire et CDTE de la Loire
Drôme à cheval
CDTE Comité Départemental du Tourisme Equestre du Rhône
L'Ain à cheval
Comité départemental d'équitation de Haute-Savoie et CDTE de Haute-Savoie
Comité départemental de tourisme Equestre de l'Ardèche
Centre équestre en France - Hautes-Alpes
Isère Cheval Vert

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 15-06-2010

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire