Accueil » On en parle

CAI du Pin : Les résultats

Un beau concours classique, avec ses habitués, son terrain magnifique se prètant à un marathon d'excellent niveau. Le Concours d'attelage International du Pin, le week-end dernier, a rempli son habituel contrat de qualité.

L'attelage de tradition, toujours à l'honneur en ces lieux, a cohabité avec l'attelage sportif. Ce dernier réunissait un plateau de meneurs européens, mais aussi des attelages venus du Canada et des USA.

En tradition, la diversité règne, et l'on peut admirer des formules qui ne se voient pas en attelage sportif : tandem, arbalète... ainsi que des chevaux de trait ou des frisons...On a notamment admiré le très bel équipage à quatre chevaux de Christian de Langlade, Président de l'Association Française d'Attelage.

Arbalète à trois
Le concours de tradition donnait l'occasion de voir des attelages tels que cette jolie arbalète à trois. © L.Bataille.

Le concours du Pin comporte aussi un concours d'utilisation pour les ânes. Ceux-ci avaient leur concours d'utilisation, toujours plein de fraîcheur. Ce genre de manifestation permet à nos races asines françaises, notamment l'âne normand, (ici dans son berceau) de trouver dans la filière loisir une utilité dont dépend la survie même de ces races.

Performances...et contre-performances

Les dates du concours du Pin se chevauchant avec celles du CAI d'Aix la Chapelle, les meneurs ont dû faire un choix et se sont donc quelque peu dispersés.

Patrick Rebulard, notre Conseiller technique, était là. "Magnifique concours, excellents osbtacles", nous confie-t-il. "Je suis impressionné par la qualité croissante des attelages, leur présentation splendide : assortiment des couleurs, tenues des grooms, toilettage des chevaux. Et par la qualité des chevaux et poneys eux-mêmes..."

Il est certain que la discipline-attelage, que ce soit dans le domaine de la tradition ou dans celui de l'attelage de sport, reste une vitrine du savoir-faire, de rigueur et de recherche matière de présentation et de toilettage des chevaux.

Dans le CAI, côté résutats, rien ne change beaucoup sous le soleil : la suprématie belge, hollandaise et suisse reste très claire. Même si Mia Allo, en attelage à quatre poneys, fait une contre-performance: son team de welsh et croisés welsh comporte deux nouveaux poneys, qui manquent encore de métier ; lors de la maniabilté, elle est éliminée pour erreur de parcours. Son compatriote André Herman, qui a été de si nombreuses fois champion de Belgique, mène maintenant à deux chevaux, qui eux aussi manquent encore de métier; il casse une chaînette dans le marathon et le chrono s'envole...

Thierry Breton
Thierry Breton, Champion de France 2009, pendant le marathon. Il prendra la quatrième place au classement général de l'Inter 2 chevaux. © L.Bataille.

L'on note aussi de belles performances françaises : en inter à 2 chevaux, François Dutilloy est second, juste derrière le "grand" Beat Schenk, suisse quasi-imbattable. Eve Cadi Verna est troisième.

Saluons une fois de plus la victoire de Maxime Maricourt dans l'inter à un poney, avec son fildèle Judo, Pottok de son état, parfait et régulier bien qu'il soit maintenant étalon et fasse la monte.

Attelage à quatre : domination portugaise

Dans les attelages à quatre chevaux, la meneuse portugaise Ana Cristina Guerrero qui mène des lusitaniens et des croisés lusitaniens, magnifiques de puissance, s'offre la victoire. Son team fonctionne comme une horloge, et son marathon a été éblouissant d'aisance et de fluidité. Réflexion entendue dans le public: "Avec elle, on dirait que c'est facile"...Certainement le plus beau compliment qu'on puisse faire à un meneur sur un marathon, où si souvent les choses sont passablement heurtées. Ana Cristina possède la maîtrise totale de ses très puissants chevaux.

Ana Cristina Guerreiro
Ana Cristina Guerreiro (ici, pendant la "mania") remporte le titre le plus convoité, l'Inter à quatre chevaux. Elle signera un marathon d'une magnifique fluidité. © L. Bataille.

Un marathon d'ailleurs sélectif. On note quelques incidents: un team est obligé de dételer dans un obstacle, mais heureusement sans dommages humains ni équins. Louis Basty, avec l'attelage des Haras Nationaux, est forfait.
Un coup de chapeau tout particulier au plus jeune meneur du concours, Jacques Poulain, âgé de 16 ans seulement, qui se classe cinquième dans l'inter à un cheval. Un talent à suivre...
L.B.

Résultats CAI :

Catégorie 1 Poney :

  • 1er : Maxime MARICOURT (Fra)
  • 2ème : D. SCHMID-WURGLER (CH)
  • 3ème : Sébastien PALLEN (Bel)

Catégorie 2 Poneys :
  • 1er : Ewood BOOM (Ned)
  • 2ème : M. VAN DER SPEETEN (Bel)
  • 3ème : Marjorie MAGNIN (CH)

Catégorie 4 Poneys :
  • 1er : Jan NIJS (Bel)
  • 2ème : Time BAX (Bel)
  • 3ème : Gilles ARRIAT (Fra)

Catégorie 1 Cheval :
  • 1er : Stéphane MEYSON (Fra)
  • 2ème : D. SAINRAMES (Fra)
  • 3ème : Tony ECALLE (Fra)

Catégorie 2 Chevaux :
  • 1er : Beat SCHENK (CH)
  • 2ème : François DUTILLOY (Fra)
  • 3ème : Eve CADI VERNA (Fra)

Catégorie 4 Chevaux :
  • 1er : Ana C. GUERREIRO (Por)
  • 2ème : Anthony HORDE (Fra)
  • 3ème : José RICHE (Bel)

Voir aussi en rubrique "Le Monde du Cheval" l'album-souvenir du concours.

0 commentaire(s) »
Article publié le 22-07-2010

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire