Accueil » On en parle

Le CIA de Saumur : une nouvelle dimension pour les attelages français

A l'occasion d'un CAI de Saumur, rénové sous l'impulsion du Président de Saumur Attelage Jacky Guerin, les attelages à 4 français ont acquis ce week-end une nouvelle dimension.

Déjà à Windsor en début d'année Stéphane Chouzenoux, sur les traces du champion néerlandais Isjbrand Chardon, avait montré les progrès incontestables de son attelage après une période hivernale très laborieuse. Restait à juger les autres français dans une situation de référence. L'occasion en a été donnée à Saumur, avec les présences des équipes néerlandaise (Chardon, Weusthof ) et belge (Brasseur, Schrijvers, De Brauwer).

Cia Saumur attelage
Olivier Thiriez avec son team © Luc Bodenan

Les français ne craignent que le ciel qui pourrait tomber leur la tête. C'est ce qui est arrivé à Fabrice Martin sur la carrière de dressage. Sa volée droite, qui inquiétait depuis un moment l'entourage de l'équipe, n'était pas au mieux et pour cause : le vétérinaire diagnostiquera une forte lombalgie. Le normand se distinguera tout de même par la suite avec le cheval de réserve, grâce à un bon marathon (4eme) et une bonne maniabilité (3 points) pour terminer 6 eme au général. A revoir.

Stéphane Chouzenoux fait plus que confirmer l'impression donnée à Windsor en s'adjugeant 47,49 pts au dressage, 2eme derrière I. Chardon. Stéphane conservera le contact avec la tête du classement durant toute l'épreuve, 3 eme du marathon et 3 pts sur la maniabilité. Le team hollandais restera solide jusqu'à la fin des épreuves, 4 eme place au général pour Stéphane Chouzenoux.

Le culot de Thibault Coudry

Thibault Coudry maîtrise ! Avec un culot et une assurance décuplée par ses derniers succès et un voisinage de paddock avec l'idole hollandaise, tel un pit-bull, le petit français n'a pas lâché le pantalon de "Mooonnsieur Chardon". Un dressage moyen (60,80 pts) perfectible, mais un marathon de feu, (1er et meilleur temps sur 6 obstacles) vont entretenir le suspense jusqu'à la fin des épreuves. Au départ devant Chardon et Weusthof, le pt'it gars du Limousin va boucler son tour de maniabilité sans faute, alors qu'une poignée de petits points le sépare des deux meneurs hollandais. On connaît la suite…Mentalement des vrais rocs ces deux-là ! Thibault 3 eme tout de même.

Oui vraiment l'attelage à 4 français vient de tourner une nouvelle page de son histoire. Incontestablement, il n'a jamais été si fort et n'a jamais gagné autant de respect. Pourvu que ça dure! Et derrière les progrès sont également incontestables (Basty, Hordé, Barré).

Le commentaire de Boyd Exell

Côté organisation, saluons la grande qualité de cette édition 2009. Saumur Attelage se forge une nouvelle image, résumée dans les propos du meneur australien Boyd Exell en tenue de coach sur le concours : "Je suis venu plusieurs fois à Saumur. Le parcours a été, par le pass,é trop exigeant pour les chevaux. Aujourd'hu,i je découvre un tout autre concours, sélectif mais plus respectueux des chevaux. Les obstacles sont magnifiques tout comme le décor de l'environnement. Les tentes de la Banque Populaire d'Atlantique devant les obstacles 2, 4 et 6 c'est une excellente idée. Saumur 2009 est une réussite".

Dans les autres catégories : à 1 cheval Anne Violaine Brisou est sans réelle concurrence, Frédéric Bousquet, à 2 chevaux, est devenu un grand prétendant à la sélection pour les Championnat du Monde 2009 (Hongrie).

Chez les poneys, Maxime Maricourt, aux guides des Mérens de Gilles Moussu, a fait un bon concours (2 eme) de même que Gilles Arriat (2eme) chez les 4 poneys.

Mais ce n'est que mon avis…