Accueil » On en parle

Au Haras du Pin : finale du Championnat de France “Hunter” du 3 au 5 juillet prochains

Belle discipline que le “Hunter”, qui combine la maîtrise de l’obstacle avec celle de l’équitation sur le plat –ce qui est loin d’être toujours le cas : combien d’obstacles “arrachés” et de parcours accomplis dans le chaos, sanctionnés par une première place obtenue par la force ou la chance...Le Hunter exige autre chose : le style, mais aussi, une bonne pratique équestre.
Cheval Hunter
© hunterjumpernews.com

C'est Adeline Wirth qui obtient, à partir de 1990, que le Hunter devienne une discipline officielle de la Fédération Française d'Equitation.
A l'origine, le Hunter a été conçu pour occuper les cavaliers de chasse à courre et permettre aux chevaux de s'exercer en dehors des périodes de vénerie. Cette discipline provient des États-Unis où elle sert de base à tous les cavaliers de C.S.O. et où le niveau technique est très relevé.

Haras du pin

L'origine de cette discipline explique la recherche de l'élégance dans le toilettage des chevaux et la tenue des cavaliers, de même que le profil des obstacles (massifs, naturels ou très colorés).
A la différence du CSO, les classements ne se font pas sur la vitesse, mais en tenant compte du style, de la technique et de l'attitude du cavalier. On peut donc considérer le Hunter comme une épreuve intermédiaire entre le dressage et le CSO.

Cette année, les Championnats de France Hunter se dérouleront du 3 au 5 juillet au Haras national du Pin qui sera à cette occasion encore, la vitrine de l'excellence.

Cheval Savoir, partenaire officiel de cette manifestation, souhaite bonne chance à tous les concurrents !
L.B.

Source : Michèle Lanson