Accueil » On en parle

Le Cossé Brissac : un nouveau souffle

Le Cossé Brissac est traditionnellement, depuis 78 ans, le concours annuel de l'Etrier de Paris. Cette épreuve nationale qui a vu défiler au fils des décennies l'élite des cavaliers français se déroule cette année du 24 au 26 septembre, et fait preuve d'une vigueur renouvelée, avec la présence de nombreux ténors du CSO et grande première dans l'histoire de ce concours des épreuves para-équestres.

Vendredi, dans le Grand Prix Véolia Environnement, c'est Jérôme Hurel qui occupe les deux premières places, avec Nectar des Forêts HN, suivi de Kaline de Rhétorie. Eugénie Angot est 3° avec Old Chap Tame.

Aujourd'hui samedi, l'épreuve Pro 1 Grand prix (1,45 m) constituait l'épreuve-phare et a été remportée par Marc Bettinger avec Micmac de Bance devançant Clément Boulanger avec Winsome van de Plataan (2°) et Eugénie Angot sur le minuscule et craquant Ninio de Rox (3°)

Marc Bettinger
Marc Bettinger avec Micmac de Bance se classe 1erdans l'épreuve Pro 1 Grand Prix de ce samedi. © L.Bataille.

Plus tard dans l'après-midi se déroulaient des épreuves para-équestres, à des niveaux différents. "J'ai tenu à ce que pour la première fois, les épreuves para-équestres aient lieu lors du Cossé Brissac", explique Cécile Laurent, Présidente de l'Etrier ; "je voulais redynamiser complètement le concours, et lui rendre tout le lustre qu'il avait naguère. Inclure des épreuves para-équestres était une manière de saluer le courage de ces cavaliers, de montrer que le handicap n'empêche pas la pratique du sport équestre en compétition, et de valoriser leurs exploits, encore trop méconnus". Parrainées par EDF, les épreuves para-équestres se déroulent en deux manches, sur les deux jours du concours.

L'Etrier s'est également engagé en faveur de "Mécénat Chirurgie Cardiaque", dont la vocation est d'opérer les jeunes enfants atteints de maladies cardiaques et venant de pays défavorisés.

0 commentaire(s) »
Article publié le 26-09-2010

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire