Accueil » Savoir pratique Obstacle

Les choix de fin de saison

Par Max Thirouin

Cavalier International de CSO.



N°14 Octobre 2010
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
La fin de saison est proche et les dates de compétition deviennent rares. Vous devrez faire des choix.

Différentes options s'offrent à vous : soit faire un "break" total, soit maintenir la condition du cheval -voire l'améliorer- en vue de la prochaine saison, soit continuer à sortir, mais en "indoor".

Chaque solution a ses avantages, ses inconvénients, et surtout son mode d'emploi...

Après la pleine saison de l'été, les concours se font rares. Il est nécessaire de descendre dans le sud de la France ou même en Italie ou en Espagne pour continuer les compétitions sur terrains extérieurs.

Max Thirouin
Max Thirouin, sautant en indoor. © Max Thirouin.

Il vous faudra très prochainement faire un choix :

  1. faire un « break » total,
  2. maintenir la condition physique du cheval,
  3. améliorer la condition et l’endurance du cheval,
  4. continuer l’entraînement à l’obstacle pour la prochaine saison,
  5. continuer la saison sportive en « indoor ».

Le choix doit être pris en fonction de plusieurs critères :

  • l’âge du cheval,
  • la maturité du cheval,
  • le plan de carrière que vous fixez à votre cheval,
  • votre désir personnel.

Donnez la priorité à ceux qui conviennent à la bonne évolution de votre cheval, ensuite votre disponibilité déterminera le calendrier hivernal qui préparera le mieux la prochaine saison sportive.

Jumping de Monte Carlo
Le jumping de Monte Carlo : une épreuve indoor. © Coll. Bordsol

1- Le « break » total ?

Solution possible si ce break est d’une durée très courte. Il ne peut cependant en aucun cas être bénéfique s’il est « total ». Un cheval de compétition doit conserver un minimum d’activité pour ne pas perdre tout les acquis de la saison précédente, ne pas perdre le moral et ne pas subir de blessure à la future reprise du travail. Pour les cavaliers qui n’ont pas la chance de posséder un manège, l’arrivée du gel ou de la neige seront peut-être les causes majeures de cet arrêt obligatoire. Trouvez tout de même des solutions pour éviter que le cheval reste plus de 48 heures enfermé dans un box.

2-Le maintien de la condition physique

Dans un box pendant toute la nuit et toute la journée, le temps semble bien long pour nos amis les chevaux…Essayez de réduire au maximum ce temps passé dans cet espace très restreint. Faites des sorties en main ou en liberté dans un paddock si le temps le permet et faites quelques séances de travail sur le plat chaque semaine. Les balades et les trottings en plaine ou dans les bois sont très bons pour le moral. Si vous pouvez accéder à des chemins sécurisés, profitez-en.

Si en plus, vous avez la chance de pouvoir prendre des chemins en pente, vous pourrez entretenir ou améliorer l’équilibre de votre cheval. Les terrains un peu accidentés ne sont pas complètement inutiles et interdits. Au pas ou au petit trot, Ils peuvent vous permettre de faire progresser votre cheval en lui donnant « le pied sûr ». Attention cependant à n’évoluer aux allures rapides que sur d’excellents terrains.
...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

hellyse :
Le 05/12/2013 à 17h32

article très intéressant et adapté aux différentes envies mais dommage qu'il ne porte que sur la saison d'un cavalier axé CSO

quelques petites précisions que j'aurais envie d'ajouter :
- un break total peut être bénéfique pour les chevaux d'endurance d'un bon niveau car besoin de ce repos comme réparateur pour les gros efforts qu'ils effectuent en saison
de plus break total ne veut pas forcément dire rester au box ;-)

- le programme d'entretien de la condition physique s'adapte surement bien à quelqu'un qui monte en assez haut niveau mais sinon je pense que 3 à 4 séances hebdomadaires sont suffisantes, non?
une ou deux sorties trotting, une ou deux séances sur le plat, et une séance à pied du style longe, saut en liberté, dress à pied

- enfin j'ajouterai que attention pour un cheval assez âgé, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais vouloir faire un break total n'est pas bon, il est conseillé de continuer une activité physique régulière tout le temps pour entretenir sa forme et son physique et retardé les éventuels pbs liés à l'âge, de plus un cheval âgé sera plus difficile "à remettre en route" (retrouver la souplesse, le souffle etc)

Article publié le 06-10-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés