Accueil » Savoir pratique Dressage

L'échelle d'entraînement (III)
L'échelle comme contrôle du
travail effectué

Nous avons vu le mois dernier que l’échelle d’entraînement peut être utilisée comme un outil de progression, qui nous permet de « hiérarchiser » les étapes du travail d’un cheval, depuis ses premières années sous la selle jusqu’au travail du rassemblé.

Nous allons voir que cette échelle, cette pyramide, peut être utilisée de la même manière au cours d’une seule et même séance de travail non seulement pour poser un diagnostic des points à corriger et à travailler, pour comprendre d’où peuvent provenir les problèmes que nous rencontrons lors de l’exécution d’un exercice mais aussi pour construire au mieux notre séance.

Il nous reste avant cela à développer deux notions importantes pour bien comprendre l’échelle : les notions d’interdépendance des différents éléments et de couches successives.

Tous les éléments sont liés entre eux

En réalité ces deux notions veulent dire à peu près la même chose. Toutefois je les sépare généralement pour une meilleure compréhension.

En mathématiques avancées, on nomme fractales des images ou objets au sein desquels on retrouve les mêmes détails quelle que soit l’échelle à laquelle on les regarde. Bien que nous soyons ici dans une simplification afin que chacun puisse comprendre le principe, l’idée est que si vous agrandissez ou au contraire vous vous éloignez de l’image, vous y retrouverez toujours les mêmes détails.

Un exemple assez connu est celui-ci.

Exemple

Vous pourrez zoomer autant que vous le voulez dans cette image, vous retomberez toujours sur la même série de triangles agencés de la même manière. Et si cet exemple paraît assez basique, voici jusqu’où peuvent aller les fractales, toujours sur le même principe :

Exemple

Construction séance : échauffement puis impulsion est le point le plus élevé puis retour vers l’arrière.

  • Il est évident que très rapidement, nous allons devoir nous adapter continuellement aux réactions du cheval. Car lorsque nous allons commencer le travail des descentes d’encolure, le jeune cheval va parfois avoir tendance à précipiter ses allures. C’est dans cette optique que j’aime voir l’échelle comme une série de couches successives.

Dès que l’on obtient un rythme de qualité...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

4 commentaire(s) »

patrice :
Le 26/10/2010 à 14h05

Bonjour,

Merci pour ces 3 articles très intéressants que je vais "user" tant je suis certain de les relire.
Voici les videos de mon 4 ans, fraîchement débourré, pour lequel j'en suis à la mise en avant, avec du rythme et de la décontraction. Les morceaux de videos sont la première séance. Donc on ne se connaît pas encore.
Pour ce qu'il en est de l'irrégularité en trot à main gauche, je ne sais que dire. Rien de spécial à la visite d'achat. La vétérinaire pense qu'il faut du dressage.

http://www.youtube.com/watch?v=23w7Cc1B3Mg
http://www.youtube.com/watch?v=NftTug3Ng7M

Ouvert à toute observation.

Bien cordialement.
:)

pierrebeaupere :
Le 26/10/2010 à 22h00

Merci beaucoup Patrice pour ces vidéos et aussi pour votre gentillesse de présenter les vidéos à nos lecteurs.

C'est un cas d'école vraiment intéressant qui, comme promis, servira d'illustration au dernier article sur l'échelle d'entraînement et sera largement commenté pour vous aider à améliorer le travail de votre cheval et à vous apprendre à bien utiliser l'échelle.

A bientôt, et en attendant encore de nombreuses vidéos!

Pierre.

hippo :
Le 05/12/2011 à 22h09

J'adore la comparaison avec les fractals. J'ai lu le livre de "Von Ziegner", mais je n'avais pas compris le fait qu'il ne faille pas se focaliser uniquement sur un seul niveau avant de passer au suivant et que tout se travaille un peu parallèlement. En fait je me rends compte que j'avais bien mal interprétée son échelle de formation. Ce qui personnellement me manque dans son livre, ce sont des exemples d'exercices concrets à faire pour améliorer chaque niveau. Donc je me réjouis d'en trouver dans vos articles.
Et en plus je rigole, alors que Ziegner, lui, ne m'a pas fait tellement rire. Merci !

hippo :
Le 05/12/2011 à 22h11

J'adore la comparaison avec les fractals. J'ai lu le livre de "Von Ziegner", mais je n'avais pas compris le fait qu'il ne faille pas se focaliser uniquement sur un seul niveau avant de passer au suivant et que tout se travaille un peu parallèlement. En fait je me rends compte que j'avais bien mal interprétée son échelle de formation. Ce qui personnellement me manque dans son livre, ce sont des exemples d'exercices concrets à faire pour améliorer chaque niveau. Donc je me réjouis d'en trouver dans vos articles.
Et en plus je rigole, alors que Ziegner, lui, ne m'a pas fait tellement rire. Merci !

Article publié le 06-10-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés