Accueil » Bloc Notes

La tonte : efficacité et sécurité

La tonte devrait être un acte anodin, et, malgré le soin qu'il faut y apporter, relativement vite exécuté.

La tonte doit se faire en sécurité. Elle doit être efficace et le résultat, si possible, esthétique.

Pourquoi tondre ?

Le cheval est un animal très bien adapté au froid : dès l'automne, il s'équipe naturellement d'un poil d'hiver plus ou moins long et épais selon les races. Ce poil d'hiver lui permet d'affronter sans problème les températures les plus basses.

Lorsque le cheval travaille, ce poil d'hiver provoque une transpiration excessive qui est très longue à sécher et qui, paradoxalement, entraîne un risque de refroidissement. La solution consiste donc à tondre le cheval, ce qui oblige à l'équiper d'une couverture.

Tondeuse
La tonte : une nécessité pour les chevaux qui travaillent, un acte de soin qui doit se dérouler dans la sécurité et la sérénité. © L.Bataille

Quand tondre ?

La première tonte doit se faire dès que le poil d'hiver commence à être gênant pour le travail, entraînant trop de transpiration. Il y a des années où le poil pousse plus ou moins tôt, et tombe plus ou moins tard.

En principe, une tonte début octobre l'automne, suivie d'une autre en cours d'hiver, peuvent suffire. Dans certains cas, il faut tondre trois fois dans l'hiver. Certains cavaliers tondent tous les mois entre octobre et mars.

Avant un concours (modèles et allures pour un salon d'hiver notamment) il faut rafraîchir la tonte pour que le cheval soit impeccable. Mais ne tondez pas la veille de la date-phare : les traces de tondeuse et les éventuelles imperfections de la tonte seraient visibles. Le poil doit avoir très légèrement repoussé pour que la robe ait un aspect uniforme et velouté. Une tonte six/sept jours avant est concours est optimale.

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

windy :
Le 20/10/2010 à 13h26

attention!!!! aussi aux chevaux joueurs, j'ai surpris le mien un jour à mordiller le fil de la tondeuse, quel horreur!!!

Article publié le 13-10-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés