Accueil » On en parle

L'Académie Pégase décerne ses prix

Le 23 mai dernier, à l'Ecole Nationale d'Equitation de Saumur, l'Académie Pégase décernait deux prix littéraires : le Prix Pégase-ENE et le Prix Spécial Cadre Noir.
Cheval Savoir a demandé à Guillaume Henry, Secrétaire Perpétuel et fondateur de l'Académie Pégase, de nous présenter cette institution, ainsi que les ouvrages lauréats de cette année.
Académie Pégase
Cliquez pour zoomer De gauche à droite : Marie-Christine Renault, M. Robert d'Artois, Directeur de l'Ecole Nationale d'Equitation, Sylvie Brunel, Filipe Figueiredo Graciosa, Ecuyer en Chef de l'Ecole Portugaise d'Art Equestre, Le Cl. Faure, Ecuyer en Chef du Cadre Noir. © L.Bataille

L'Académie Pégase est une académie littéraire formée de douze membres - chercheurs, écrivains, éditeurs, officiers de cavalerie, artiste, cavaliers -dont deux femmes. Une de ses activités est l'attribution de deux prix littéraires, dont le premier, le Prix Pégase, fêtera ses 20 ans en 2010. C'est en 1990 que le regretté colonel Bogros recevait des mains de Guillaume Henry le premier prix Pégase, pour Des hommes, des chevaux, des équitations, paru aux Editions Favre Caracole. L'ouvrage traitait de l'histoire de l'équitation, principalement des premières traces iconographiques, à l'équitation arabe ; il expliquait, notamment, avec une clarté et une iconographie remarquables, comment les peuples sédentaires et les peuples nomades en vinrent à s'affronter et pourquoi ils construisirent des " cavaleries " extrêmement différentes, à l'origine des systèmes de cavaleries actuelles.
Depuis, et quasiment chaque année, le prix Pégase récompense un ouvrage sur le cheval et l'équitation " contribuant à une large diffusion de la culture équestre ".

Depuis, 2005, l'Académie a créé un deuxième prix, le Prix Spécial Cadre Noir, pour récompenser un ouvrage s'adressant essentiellement aux professionnels, aux hommes de métier, aux chercheurs universitaires.
Les prix récompensent toujours un ouvrage paru au cours de l'année civile précédente. Après une primo sélection, cinq à quinze ouvrages sont généralement retenus. Les membres de l'Académie se réunissent à la mi-mars à Paris, place des Pyramides, au restaurant Le Régina, ouvert sur lieu même où Antoine de Pluvinel (écuyer français, 1555-1620) tenait son académie. Au cours d'un déjeuner (qui rassemble la totalité des académiciens), tous les livres sont détaillés un par un. A la fin du déjeûner, l'Académie passe au vote.

Cette année, douze ouvrages très différents étaient sur la table, et après d'âpres débats, le Prix Pégase ENE 2009 a été attribué à Sylvie Brunel pour son livre Cavalcades et dérobades paru aux éditions JC. Lattès.
Très bien écrit, très bien construit, Cavalcades et dérobades est un roman profondément humain, un vibrant hommage au cheval, mais aussi et surtout le reflet assez pertinent du monde équestre d'aujourd'hui. L'auteur, qui élève des chevaux dans la Drôme, nous y fait partager sa passion (et sa sensibilité) pour les chevaux et l'équitation.
Sylvie Brunel est aussi une économiste réputée, professeur de géographie à la Sorbonne, et auteurs de nombreux ouvrages politiques et économiques. (Conformément au souhait des Académiciens, il lui a été proposé de rejoindre l'Académie, ce qu'elle a accepté ; c'est pourquoi elle figure, désormais, parmi les membres).

Quant au Prix Spécial Cadre Noir, il a été attribué à Marie-Christine Renauld pour son livre Alfred de Dreux, paru aux éditions Actes Sud. Cet ouvrage, fruit de vingt-cinq ans de recherches, rassemble la plus grande partie des oeuvres du célèbre peintre. Bien que l'on puisse regretter quelques absents, l'ouvrage reste un travail unique et inégalé.
Marie-Christine Renauld est spécialiste des peintures d'Alfred de Dreux et expert à Paris en peintures et sculptures des XIXe et XXe siècles.

La remise des prix a eu lieu le samedi 23 mai à 19h, à l'Ecole Nationale d'Equitation de Saumur, juste avant le Printemps des Ecuyers, en présence du directeur de l'ENE, Monsieur d'Artois, de l'Ecuyer en chef du Cadre noir, le colonel Faure, ainsi que de nombreuses personnalités. La lauréate du prix Pégase ENE, Sylvie Brunel, a reçu une sculpture en bronze de Marine Oussedik, œuvre originale de l'artiste représentant Pégase frappant le sol, ainsi que le diplôme de l'Académie Pégase. La lauréat du Prix Spécial Cadre Noir 2009 Marie-Christine Renauld, a reçu, un étrier à la française, symbole du Cadre Noir, ainsi que le diplôme de l'Académie Pégase.
Un diplôme fut aussi offert à chacun des deux éditeurs, car pour qu'il y ait des livres, il faut des auteurs, des lecteurs, mais aussi des éditeurs.

Les membres de l'Académie Pégase

Président : Patrice FRANCHET d'ESPEREY. Secrétaire perpétuel : Guillaume Henry, Sylvie BRUNEL, Marine OUSSEDIK, Stéphane BECHY, Nicolas CHAUDUN, Général Pierre DURAND, Jean-Louis GOURAUD, Luc de GOUSTINE, Frédéric MAGNIN, Jean-Marie SARPOULE, Marc-André WAGNER :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvie_Brunel
http://academie-pegase.blogspot.com

Ont remporté le Prix Pégase

1990 : Cl. Denis Bogros : Des hommes, des chevaux, des équitations (Ed. Favre Caracole)

1991: Nicole de Blomac : La gloire et le jeu, Ed. Fayard

1992 : hilippe Barbié de Préaudeau : Chevaux d'Europe, Ed. du Perron

1993 : Jacques Perrier, Les Maîtres Ecuyers du Manège de Saumur, Ed. Lavauzelle

1994 : Brigitte Prévot et Bernard Ribemont : Le cheval en France au Moyen-Age, Ed. Paradigme

1995 : Jean-Pierre Digard : Le cheval, force de l'homme " Découverte Gallimard "

1996 : Jean-Louis Gouraud :Célébration du cheval Ed. du Cherche Midi

1997 : Bernadette Lizet : Champ de blé, champ de course Ed. Jean-Michel Place

1998: André Velter et Ernest Pignon-Ernest : Zingaro, Suite éque stre Ed. Gallimard

1999 : Gérard Guillotel : Antoine Cartier d'Aure, Ed. Belin

2000 : Daniel Roche : Voitures, chevaux et attelages du XVIe au XIXe siècle , édité par l'Association pour l'Académie d'art équestre de Versailles

2004 : Marine Oussedik : Les Chevaux du Vent et Les Chevaux du Roy, Ed. Martelle

2005 : Philippe Deblaise : Gaspard des chevaux, Ed. du Rocher Le Prix Spécial Cadre Noir est décerné à Vinciane Despret pour Hans, le cheval qui savait compter, Ed. Les empêcheurs de tourner en rond

2006 : Frédéric Magnin : Mottin de la Balme, cavalier des Deux Mondes et de la liberté, Ed. L'Harmattan Le Prix Spécial Cadre Noir est décerné à Marc-André Wagner pour Le cheval dans les croyances germaniques, Ed. Honoré Champion

2007 : Nicolas Chaudun :La majesté des centaures, Ed. Actes Sud Le Prix Spécial Cadre Noir est décerné à Geoffrey Walden Sudburry pour Evgueni Alexandrovitch Lanceray, le sculpteur russe du cheval, Ed. Favre

2008 : Sylvain Post : Les chevaux de mine retrouvés, Ed. du Lion Couronné Le Prix Spécial Cadre Noir est décerné à Jean-Claude Racinet pour Trente-cinq propositions insolentes pour comprendre l'équitation, Ed. Favre

2009 : Sylvie Brunel : Cavalcades et dérobades, Ed. J.C. Lattès. Le Prix Spécial Cadre Noir est décerné à Marie-Christine Renauld pour Alfred de Dreux, Ed. Actes Sud