Accueil » On en parle

Totilas arrivé en Allemagne, Edward Gal effondré

Infirmée, puis confirmée, la vente de Totilas à Paul Schokemöhle a bien eu lieu. Le cheval, qui a passé favorablement les visites vétérinaires, vient d'arriver en Allemagne.

Edward Gal s'est dit "frappé par la foudre"...

C'est la cour des très grands. Paul Schockemöhle est d'une célèbre famille de cavaliers, il a été trois fois Champion d'Europe de CSO, et est souvent considéré comme le plus important éleveur de chevaux d'Europe.

Moorlands Totilas est un cheval d'exception, dont on peut apprécier ou non le dressage, mais qui possède en tous cas une locomotion hors du commun et un excellent caractère -ce qui mérite d'être souligné lorsque l'on voit la manière dont se comportent certains chevaux de dressage lors des remises de prix.

Edward Gal est le cavalier qui, dans toute l'histoire de l'équitation, a obtenu les plus hautes notes pour une reprise de dressage, et a rapporté de Lexington trois médailles d'or.

"Je suis absolument dévasté"

Bien avant les Jeux Mondiaux de Lexington, les rumeurs de vente avaient déjà couru. Mais Cees Visser, le propriétaire de Totilas, n'avait pas voulu dissocier le couple cheval/cavalier avant une échéance de cette envergure...Un couple qui a fonctionné comme prévu, dans ce qui est considéré aujourd'hui comme l'excellence.

Cees Visser a bien fait d'attendre...

Totilas et Edward Gal
© Kit Houghton/FEI.

"L'Allemagne est le pays qui exporte le plus de chevaux de top niveau", a expliqué Paul Schockemöhle "elle peut bien en importer un !"
"Je voulais m'assurer que ce cheval serve à l'élevage allemand."
"Peut-être même vais-je réussir à former un autre couple : l'Allemagne possède des cavaliers et des entraîneurs de premier ordre..."

Voilà des paroles qui constituent un coup de couteau supplémentaire dans le coeur d'Edward Gal, qui aurait pu espérer au moins que le cheval mène une vie d'étalon.

Je suis absolument "dévasté", a confié Edward Gal à notre confrère hollandais Horse.nl, "c'est comme si j'avais été foudroyé".

L'attaché de presse de Cees Visser a affirmé qu'il fallait être "réaliste" d'autant qu'il s'agit d'une "grosse somme d'argent". Il ignore le prix de la transaction, mais indique qu'elle s'est située entre 10 et 15 millions d'euros. La somme exacte n'est pas révélée "pour des raisons de sécurité".

Le cheval a subi cette semaine des examens cliniques, des radios et des prises de sang. Il est arrivé dans les écuries de son nouveau propriétaire. Qui ne compte pas forcément le rester, car les suppositions vont bon train quant à une éventuelle revente (totale ou partielle) de Totilas à des acheteurs tels que Blue Hors, Emma Hindle ou Sissy Max-Theurer...Ces deux derniers ont nié être concernés.

Comme cavaliers potentiels, on avance déjà les noms de Matthias Rath ou Andreas Helgstrand.

Edward Gal peut bien être "foudroyé", le cheval aura sans doute encore à attendre avant de goûter à une retraite pourtant très méritée...

7 commentaire(s) »

eleonore :
Le 02/11/2010 à 20h26

Cet abdomen en extension en dit long sur l'engagement de ce cheval d'exception, et, en corollaire, sur le travail de son dos.
"Pas de dos, pas d'abdominaux"...
Eléonore

Gabriella Blanchetti [invité] :
Le 26/09/2014 à 17h00


Edward Gal et Totilas ètè parfait ensemble, c'èst vraiment en dommage

Rose [invité] :
Le 01/04/2015 à 18h03

oui totilas as perdu sa superbe avec son nouveaux cavalier mais Edward et Mathias ont les meme méthode: Le rolkur!

Ricky [invité] :
Le 17/07/2015 à 23h19

Rose vous parlez de "rollkur" comme d'une souffrance attroce infligée aux chevaux par ces deux cavaliers. Je ne sais pas quel est votre niveau équestre en Dressage ni la vision exacte de cet exercice mais visiblement vous ne faites pas partie d'une équipe olympique ?
TOUS les cavaliers de ce niveau et même en dessous pratiquent ces exercices d'assouplissement, et c'est peut être grâce à ces exercices qu'un cheval dépassé les 90% !
Personnellement je pense que tout exercice correctement réalisé et à bon escient ne nuit pas tant que ca ! Pensez vous que des chevaux de GP soient confiés à n'importe qui faisant n'importe quoi en considérant qu'un cheval international vaut plus de 10 millions d'euros ???
Il est parfois conseillé de fermer sa bouche à la place de dire n'importe quoi...

nathmax :
Le 24/07/2015 à 16h54

A partir du moment où l on utilise des aides artificielles sévères , on est dans le dressage pur et dur , le dressage négatif par contrainte sans communication. Aucun intérêt !! Aujourd'hui, sport de haut niveau rime avec argent, parfois influence....... Lorsqu'on atteint des transactions à coup de millions, on ne parle plus de sport mais de spéculations et certains cavaliers surtout à très haut niveau utilisent des méthodes très sévères pour aboutir a leur objectif suprême : argent!! La fei devrait se pencher sur la mise en place d'une chartre éthique et dégager toutes ces pommes pourries car le spectacle en dressage même s'il a évolué devient sinistre...

nathmax :
Le 24/07/2015 à 16h57

A partir du moment où l on utilise des aides artificielles sévères , on est dans le dressage pur et dur , le dressage négatif par contrainte sans communication. Aucun intérêt !! Aujourd'hui, sport de haut niveau rime avec argent, parfois influence....... Lorsqu'on atteint des transactions à coup de millions, on ne parle plus de sport mais de spéculations et certains cavaliers surtout à très haut niveau utilisent des méthodes très sévères pour aboutir a leur objectif suprême : argent!! La fei devrait se pencher sur la mise en place d'une chartre éthique et dégager toutes ces pommes pourries car le spectacle en dressage même s'il a évolué devient sinistre...

Clara [invité] :
Le 18/08/2015 à 21h12

Je trouve ça affligeant qu'on puisse qualifier le rollkur "d'exercice d'assouplissement" et pire que cela, qu'on puisse le justifier car " tous les cavaliers de haut niveau le font " et que c'est comme ça qu'on dépasse les 90%.
Les dégâts du rollkur ont été constaté et sont connus néanmoins les gens ferment les yeux quand d'aussi grosses sommes d'argent sont en jeu. A ce prix là, le bonheur du cheval n'est plus pris en compte.

Article publié le 29-10-2010

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire