Accueil » Bloc Notes

Sentir une faiblesse ou un début de boiterie 

Par Max Thirouin

Cavalier international de CSO.



N°15 Novembre 2010
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Les boiteries franches se voient et s'entendent (irrégularité dans le son des posers). Mais il est essentiel de savoir également détecter tout problème au stade du début de boiterie, d'une simple irrégularité ou d'une légère faiblesse.

Les boiteries et leur détection constituent en elles-mêmes un sujet si vaste qu'il ne saurait être question de le traiter de façon exhaustive. Max Thirouin nous livre ici quelques précieux conseils issus de son expérience de cavalier de haut niveau.

L'inconfort : un signe d'alerte

Si le cheval est inconfortable, cela peut être un signe d'alerte, laissant penser que le cheval souffre.
Il peut s'agir de souffrance du dos, de la bouche, des membres...

Comment savoir de quel membre ce cheval souffre ?

Si la boiterie est franche

*A pied : une boiterie franche est facilement repérable à pied : le cheval met tout son poids sur le membre opposé à celui qui le fait souffrir. On dirait qu'il "tombe" du côté du membre sain.

*Monté, vous ressentirez un cheval qui bouge son encolure de manière asymétrique.

*En général, c'est lorsque le cavalier est trot assis que se voient mieux les boiteries des antérieurs.

Trot enlevé
C'est au trot enlevé que le cavalier peut détecter une légère boiterie des postérieurs. © L.Bataille

*Pour les membres postérieurs, il suffit d’alterner le trot enlevé sur un diagonal, puis se mettre sur le diagonal opposé. Si vous sentez que le cheval vous pousse facilement vers le haut à une main et que vous devez faire un effort pour sortir de la selle à l’autre main ...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 11-11-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés