Accueil » Interviews

Céline Gerny et Valérie Salles : ce qui s'est vraiment passé à Lexington

Céline Gerny et Valérie Salles avaient toutes les deux de très grandes chances de monter sur le podium en para-dressage.

Celine Gerny, ne pouvant monter sa jument au maximum de son potentiel, reste à quelques centièmes de point du podium. Valérie Salles connait un ennui de harnachement qui la relègue à la onzième place.

Nous avons voulu en savoir davantage, à travers une interview croisée. Qui laisse rêveur...

Quand Valérie Salles parle, elle dit plus souvent "on" que "je", tant est étroit le tandem qu'elle forme avec Céline Gerny, avec laquelle elle se sent en totale complicité. Les deux cavalières ont eu des parcours parallèles (chutes de cheval, en courses pour Valérie, en balade pour Céline) et on noué une authentique amitié. Elles ont connu toutes deux une énorme déception à Lexington, alors que les médailles étaient indiscutablement à leur portée.

Valérie Salles Céline Gerny
Valérie Salles à Lexington (à g.):"Une ambiance formidable au sein de l'équipe et entre les équipes de France des différentes disciplines".Céline Gerny (à dr.):"J'ai monté en fonction de la récupération de la jument"© Coll. V.Salles et C.Gerny

Cheval Savoir : Céline, vous avez été à quelques centièmes de points du podium. Que s'est-il passé exactement ?
Céline Gerny : Ma jument a tout simplement très mal voyagé. Et de là sont partis tous les déboires. C'est une jument très sensible, anxieuse, facilement stressée. Même les voyages courts la perturbent. Elle n'a ni mangé, ni bu, elle est arrivée en mauvaise condition. Elle a eu beaucoup de mal à passer la visite vétérinaire.. Mais comme elle était en cours de récupération, les vétérinaires l'a autorisée à participer, sous réserve de voir comment elle continuerait à se remettre au fil des jours.

C.S. Vous aviez des consignes spéciales, du coup ?

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

eleonore :
Le 30/11/2010 à 10h06

Bravo à Cheval-Savoir de suggérer à d'éventuels mécènes un coup de pouce aux athlètes qui mènent un double combat!Des nouvelles régulièrement feront plaisir à bien des lecteurs.
Eléonore

Article publié le 25-11-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés