Accueil » On en parle

Un nouveau cavalier pour Totilas : Matthias Alexander Rath

C'est officiel : Totilas, acheté voici à peine quelques semaines par Paul Schokemöhle, devra encore attendre pour connaître la retraite et la vie d'étalon.

Une conférence de presse très officielle, avec présentation du cheval sous la selle de son nouveau cavalier, a eu lieu mardi aux écuries de Paul Schokemöhle.

On se souvient de l'émotion engendrée par la vente du cheval mythique qui avait atteint des notes inégalées en dressage, et s'était couvert de gloire à Lexington.

L'éleveur et cavalier allemand Paul Schokemöhle avait acquis le cheval pour une somme que la rumeur publique a longtemps fixée à 15 millions d'euros environ, et que l'intéressé dit avoir "oubliée". Paul Schokemöhle avait mis en avant son souhait de voir le sang de ce cheval hors du commun servir l'élevage de son pays.

Totilas
Totilas, avec son ex-cavalier...Sa gloire à Lexington a augmenté la valeur marchande du cheval, dont le destin reste donc, pour l'instant, lié au sport. © Dirk Caremans/FEI

Puis avaient suivi d'autres rumeurs, de plus en plus persistantes : le cheval ne serait pas mis à la retraite, et l'on cherchait pour lui le cavalier -allemand- le plus optimal. L'on a avancé le nom de Matthias Alexander Rath -et c'est effectivement le choix qui a été rendu officiel hier mardi au cours d'une conférence de presse spécialement organisée aux écuries de Muhlen pour présenter le nouveau tandem...Rath/Totilas.

Le successeur désigné

Le cavalier désigné, c'est donc Mattias Alexander Rath. Un bon choix, à n'en pas douter. Cheval Savoir avait, depuis plusieurs mois déjà, pointé du doigt ce cavalier qui sait donner à son équitation, et à son contact avec la bouche du cheval, les "respirations" nécessaires. Nous l'avions particulièrement remarqué en selle sur Sterntaler à 's-Hertogenbosh, aux Pays Bas. Nous avions souligné que la main de ce cavalier savait se faire douce et perméable, nous laissant espérer un retour à une équitation plus classique. (Cheval Savoir N° 8 de mars 2010, "Coupe du Monde FEI de dressage à ’sHertogenbosch")

Totilas change donc de cavalier. Il sera intéressant de suivre l’évolution de son travail... Agé de 26 ans seulement, Matthias Alexander Rath est issu du sérail, puisque sa belle-mère n'est autre que Ann-Kathrin Linsenhoff, elle-même cavalière de dressage très titrée. Il était d'ailleurs à Lexington, avec le cheval Sterntaler Unicef. Ann-Kathrin Linsenhoff, co-propriétaire de Totilas, se dit ravie à la fois de son partenariat avec Paul Schokemöhle et du partenariat de son beau-fils avec Totilas.

Après la conférence de presse, Matthias Rath a effectué dans le manège une démonstration de trente minutes sur la musique d'Era. Paul Schokemöhle s'est dit -et montré- très ému.

"Pour l'Allemagne"

Paul Schockemohle a raconté une anecdote : il avait évoqué son souhait d'acheter Totilas lors d'une conversation avec sa femme dans la cuisine. Bettina l'avait encouragé, "à cause de l'apport que cela représente pour l'Allemagne". Pour l'élevage allemand ou pour le sport allemand ? Sans doute pour les deux, car Schockemöhle a souligné la pertinence de son achat et expliqué qu'il espérait que cette co-propriété avec Ann-Kathrin Linsenhoff s'avère fructueuse pour les futurs succès du cheval, et que ceux-ci seraient financièrement rentables. "J'espère gagner de l'argent" a t-il ajouté sans fausse honte. "Et pour cela, le sport est à mes yeux le meilleur chemin à suivre. Gal a fait un travail magnifique et j'espère que Matthias continuera".

Ann Kathrin Linsenhoff exprimé sa gratitude envers Paul "qui les a choisis comme partenaires".

A court terme, Totilas reste au haras de Muhlen et du sperme non congelé sera disponible. Ensuite, l'étalon sportif partira à Kronberg pour se concentrer sur le dressage en vue de la saison à venir. "Car Totilas, malgré son expérience, est encore un cheval jeune..."

0 commentaire(s) »
Article publié le 01-12-2010

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire