Accueil » Tribune Cheval Savoir

Lexington :
vers une
"mondialisation" de l'équitation ?

Par Christian Carde
Ancien Ecuyer en Chef du cadre Noir de Saumur, Juge international de Dressage.

N°15 Novembre 2010
2 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Le Colonel Carde, en tant que Conseiller technique de Cheval Savoir, nous donne son analyse et son sentiment sur le dressage vu aux jeux Equestres Mondiaux de Lexington.
description

S’il a été beaucoup dit et écrit sur le Dressage des derniers jeux équestres mondiaux, un courrier d’une de mes correspondantes américaines me conduit à revenir un instant sur le sujet. Il souligne en effet une tendance très nette à l’unicité dans l’évolution de la pratique équestre. Il me paraît utile d’en prendre conscience et se demander si c’est bien souhaitable.

Manuel Munoz Diaz
Manuel Munoz Diaz, avec Fuego à Lexington. © Kit Houghton/FEI

Invité à me rendre sur Youtube, j’ai pu visionner un montage très intéressant réalisé par des « aficionados » Espagnols à la gloire de leur cheval fétiche du moment. Et il m’était demandé si ce que j’allais voir allait me contrarier ou me faire plaisir.

Qu’en est-il ? Sur une même reprise il nous est donné de voir Totilas et Fuego, alternativement, sur chacune des figures.

«Le rouleau compresseur de la mondialisation n’est-t-il pas en train d’effacer les cultures nationales au bénéfice d’une culture unique ?»

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

2 commentaire(s) »

loam :
Le 08/12/2010 à 12h41

En terme de "finesse", on peut tout de même noter que lors de cette finale, le cavalier espagnol usait beaucoup des demi-arrêts pour redresser son cheval, et sans grande discrétion...

Je ne suis pas une inconditionnelle de l'équitation hollandaise (loin de là), mais je n'ai pas été charmée par la reprise de Fuego : des actions brutales du cavalier qui avait un sens certain du show (on ne peut pas dire le contraire), mais dont la prestation n'était pas fluide ni "discrète".

Mais bon, je ne suis pas juge de dressage, et je ne refais pas le monde !

eleonore :
Le 09/12/2010 à 22h24

Les médailles boudent les français: nos cavaliers seraient-ils inconsciemment récalcitrants face à la dictature de cette mondialisation? Ce serait rassurant. On pourrait peut-être dire alors que l'équitation de tradition françaisen'a pu encore être génétiquement modifiée, et qu'elle leur colle tellement à la peau qu'ils ne peuvent se résoudre à la trahir: ce serait une jolie histoire, un joli conte...de Noêl!
Eléonore

Article publié le 07-12-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés