Accueil » Savoir pratique Dressage

"L'arbre d'entraînement" de Kurd Von Ziegner

Par Pierre Beaupère
Cavalier professionnel de dressage.

N°16 Décembre 2010
2 Commentaire(s)
Imprimer cet article
En 1995, un auteur allemand, ancien officier de cavalerie devenu un entraîneur mondialement reconnu, publie un livre en Anglais intitulé « The Basic », où est développée pour la première fois la notion de « Training Tree » (arbre d'entraînement). Basé sur le principe de l'échelle d'entraînement, l'arbre reprend plusieurs de ces points mais est composé de dix éléments dont l'ordre diffère de celui suggéré par l'Echelle allemande de progression.

L'auteur, Kurd Albrecht Von Ziegner, avait pourtant personnellement contribué à l'élaboration et la mise en pratique de l'Echelle telle qu'on la connaît et l'utilise aujourd'hui. Mais après une vie à dresser des chevaux et à enseigner aux cavaliers, il réalisa qu'il était nécessaire d'en modifier certains aspects.

Vous avez maintenant la compréhension suffisante pour tirer pleinement profit de l'arbre de Von Ziegner, qui est celui que j'utilise quotidiennement. D'apparence plus complexe de part le fait qu'il comporte dix éléments, il est en réalité beaucoup plus simple à utiliser que l'échelle et clarifie certaines questions et incompréhensions soulevées par les lecteurs le mois précédent.

Nous allons dans un premier temps découvrir cet arbre et surtout mettre en évidence les points intéressants à retenir pour nuancer l'échelle et répondre à ses manquements.

Nous verrons ensuite comment utiliser ces outils au quotidien pour identifier la cause d'un problème et le résoudre.

Les dix éléments de l'arbre

Voici les dix éléments de l'arbre. A nouveau, je ne peux que vous conseiller la lecture de ce formidable livre: « The Elements of Dressage: A Guide for Training the Young Horse ». Le livre est écrit en anglais non traduit en français), mais l'auteur a pourtant choisi de laisser certains termes en allemand :

  1. Décontraction
  2. Régularité
  3. Liberté des allures
  4. Contact
  5. « Dans les aides »
  6. Rectitude
  7. Equilibre
  8. Durchlässigkeit
  9. Schwung (souvent traduit par expression, impulsion)
  10. Rassemblé

Les points 1 à 4 représentent la phase A.
Les points 4 à 7 représentent la phase B.
Les points 7 à 10 représentent la phase C.

Il faut compter un an (en moyenne) pour parvenir au travail de la rectitude. Il faudra au total et au minimum deux années pour aborder le travail du rassemblé.

Pierre Beaupère
© Jean-Michèle Quillère

Pour information, il m'a fallu onze mois de travail pour que mon entier suédois Topkapi, qui présentait au débourrage une dissymétrie naturelle vraiment importante, donne un contact égal sur les deux rênes et soit aussi facile tant sur les cercles que dans les épaules en dedans et appuyers à droite et à gauche. Bien que la rectitude ne soit pas encore satisfaisante à mon sens, le cheval a réellement franchi une étape grâce au travail spécifique sur la rectitude que j'ai pu entamer (quoique j'avais commencé à le préparer il y a près de 8 mois) parce que la base était solide et que les 5 points précédents étaient acquis.

Les différents éléments

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

2 commentaire(s) »

mariesophie :
Le 19/12/2010 à 19h36

encore une fois Pierre une pure merveille que ton article qui restera encore bien longtemps sur ma table de nuit pour m'y plonger régulièrement à la recherche d'une lecture éternellement renouvelée où l'on se rend compte avec enthousiasme que tant de choses y était dites mais alors passé inaperçues lors des premiéres lectures !...merci encore pour ta pédagogie et ton immense générosités .
M.S

senael :
Le 09/01/2011 à 16h39

je ne dirais rien de mieux que Marie Sophie, mais tiens à le dire quand même: à lire et à relire, à disséquer, à réfléchir, à travailler enfin!!
Tout cela met des mots sur du ressentit (plus facile ensuite à partager et expliquer) et amène à rechercher du ressentit sur des mots (au travail! quand le temps et la carrière le permettront :(
merci!
Senael

Article publié le 08-12-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés