Accueil » Races Equines

Le Fjord : un petit cheval plein de charisme...

Le Fjord a le vent en poupe. La beauté de sa robe alliée à la douceur de son caractère en font un petit cheval de loisir de plus en plus apprécié dans toutes les disciplines touchant au loisir équestre, et même dans certains domaines de la compétition comme le TREC ou l'attelage de tradition.

Du point de vue zootechnique, cette race est aussi l'une des plus intéressantes et des plus anciennes du monde.
Portrait.

La Norvège compte deux races autochtones : le Döle Gudbrandsdal, originaire de la vallée éponyme, située entre Oslo et la côte de la mer du nord. On l'appelle aussi Dølahest ("cheval du Döle"). Et le Fjordhest -littéralement "cheval des fjords" s'est développé dans la région des grands fjords, à l’ouest d’Oslo, entre Stavanger, Bergen et Trondheim.

Un cheval "de l'ouest"

Le Fjord était autrefois appelé Vestlandshest (« cheval des régions de l’ouest ») ou encore Nordfjordhest (« cheval des fjords du nord ») selon le lieu où il était rencontré ou élevé, mais on l'appelle aussi, même de nos jours, Fjording ou Nordbag

Fjord
La beauté du Fjord fait craquer les amateurs d'attelage de tradition. © L.Bataille

Comme le Döle Gudbrandsdal, le petit cheval des Fjords était utilisé pour les transports et les travaux de la ferme : il tirait la charrue, les tombereaux de bois, les traîneaux, et servait aussi sous la selle ou le bât. Plus petit que le Döle, le Fjord ne toisait qu'environ 1,30 m au garrot, mais présentait une extrême robustesse et une très grande frugalité. Sa sûreté de pied a pu se développer dans les chemins escarpés de cette région aux reliefs accentués.

Le Fjord peut donc indéniablement être considéré comme un cheval de montagne. Les Fjords de type traditionnel présentaient d'ailleurs des pistes très serrées, et savaient se déplacer en posant littéralement leurs sabots antérieurs en face l'un de l'autre. Il s'agissait d'une adaptation au milieu et les éleveurs n'avaient aucune raison de chercher à modifier ce caractère, qui permettait aux animaux d'emprunter avec leur charge des sentiers très étroits.

«Les Fjords vivant dans les montagnes de Norvège savaient arracher les lichens des arbres en appuyant leurs antérieurs contre le tronc»

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 09-01-2011

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés