Accueil » On en parle

Jumping d'Amsterdam
Victoire de Kevin Staut, suprématie d'Adelinde Cornelissen

Deux disciplines au Jumping d'Amsterdam, où se tenaient ce week-end un CSO quatre étoiles et une étape de la Coupe du Monde du dressage FEI/Reem Accra.

Côté CSO, un concours très attendu, puisqu'il réunissait une fois encore les ténors du CSO avant les grosses échéances de Bordeaux, puis de Leipzig.
Vendredi soir, honneur à Kevin Staut qui, avec Le Prestige St Lois, gagne le Prix du journal De Telgraaf , épreuve à 1,50 m , battant le néerlandais Hendrik-Jan Schuttert sur son terrain, et Marcus Hehning (3°).

Samedi, dans l'épreuve de vitesse à 1,45 m, c'est Daniel Deusser qui gagne pour l'Allemagne, suivi de Michael Whitaker (Grande Bretagne) avec le KWPN Simon ; en troisième place, on trouve la cavalière australienne Edwina Alexander avec un selle français, Mel d'Argences, ancien cheval d'Eugénie Angot.
Notons la septième place de Roger-Yves Bost avec Nerios du Banco.

Adelinde Cornelissen
Adelinde Cornelissen avec Jerich Parzifal ont dominé cette étape de la Coupe du Monde Reem Accra/FEI. ©Leanjo de Koster/FEI

Cet après-midi, dans le Grand Prix d'Amsterdam, c'est Michael Whitaker, montant cette fois GIG Amai II, qui remporte la palme à l'issue du barrage en réalisant un double sans-faute. Il est suivi de deux néerlandais, Eric van der Vleuten et Marc Houtzager.

Le dressage : Patrick Kittel très concurrentiel

Le dressage est une affaire sérieuse aux Pays Bas, et cette septième étape de la Coupe du Monde Reem Accra mobilisait toutes les énergies, côté cavaliers comme côté public. C'est Adelinde Cornelissen, enfant du pays, qui domine le concours. Vendredi, elle remporte le Grand Prix avec son célèbre Jerich Parzifal, devant le cavalier suédois Patrick Kittel avec Watermill Scandic HBC. Isabell Werth est troisième avec le non moins célèbre Warum Nicht.

Samedi, Adelinde Cornelissen partait favorite pour le Grand Prix Libre, qu'elle remporte effectivement malgré la concurrence d'Isabell Werth, qui cette fois sera seconde. Patrick Kittel est troisième.

La finale à Leipzig ne sera donc pas automatiquement une histoire néerlandaise, ou néérlando-allemande : la Suède aura peut-être son mot à dire.

Anne-Coline Sarre.

Jumping d'Amsterdam
-3 commentaire(s) »
Article publié le 23-01-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire