Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Planifier gestation et débourrage

Je viens d'acheter une jeune jument de deux ans, et j'envisageais de la faire débourrer par un professionnel. Or celui-ci m'a dit qu'il valait mieux attendre qu'elle ait trois ans, mais que je pouvais essayer de la faire pouliner entre temps. J'avoue que je suis perplexe à l'idée de perdre ainsi un an (...) Je ne suis pas hostile à l'idée de faire pouliner, c'était un de mes buts à long terme en achetant une jument.
M. Jean-Luc L., Vic-Fezensac

Dans le cas des galopeurs, le débourrage se fait très tôt en vue des courses. Mais pour un cheval de selle, ce professionnel a raison : débourrer à deux ans, c'est en principe trop jeune, si "débourrer" signifie faire porter (ou tirer) du poids à un sujet qui n'a pas encore la force nécessaire. A cet égard, l'idée de laisser la pouliche poursuivre sa croissance au pré pendant un an est excellente. Toutefois, il ne s'agit pas de l'abandonner au pré, surtout si elle est gestante. Cette période peut être mise à profit pour continuer le travail de sociabilisation, voire pour entamer un très léger travail à la longe sur de grands cercles pour ne pas forcer sur les jarrets. Débourrage et gestation ne sont pas en soi antinomiques, mais c'est le très jeune âge de votre pouliche qui impose de bien réfléchir.
Soyez conscient aussi du fait que vous ne pourrez vraiment débourrer votre jument (sous la selle) qu'après le sevrage de son foal, ce qui signifie que vous devrez attendre non pas un an, mais au moins un an et demi.

Poulain
Une jolie façon de patienter jusqu'à l'âge de raison de la jument... en sachant que les gestation à deux ans restent délicates dans la plupart des races... © L.Bataille

Cette période peut-elle pour autant se doubler d'une gestation ? Le risque pouvant évidemment être celui d'un foal très chétif, mai aussi, et surtout, d'un retentissement sur la croissance de la mère, et notamment sur son système ostéo-articulaire.

«Il existe un décalage entre la maturité du système reproducteur et le développement physique de la jument.»

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 31-01-2011

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés