Accueil » On en parle

Simon Delestre brille déjà à Göteborg

Le cavalier lorrain, qui doit confirmer son "ticket" pour Leipzig, a déjà brillé en remportant deux secondes places depuis le début de ce CSI de Göteborg.

Un des grands rendez-vous traditionnels de l'équitation, ce concours de Göteborg. C'est également une étape sur la route de Leipzig, tant pour les cavaliers de CSO de la Coupe du Monde Rolex FEI que pour les cavaliers de dressage de la Coupe du Monde Reem Accra/FEI.

Simon delestre
© Matilda Hjertstrand

Les choses ont commencé fort dès jeudi, avec déjà le soir une épreuve à 1,50 m avec barrage. Les plus grands ténors sont en piste. C'est le cavalier suisse Pius Schwizer avec la jument holstein Carlina, qui gagne. Et Simon Delestre s'arroge une brillante deuxième place avec Napoli du Ry. Un début encourageant pour notre cavalier lorrain qui doit encore confirmer son "ticket" pour Leipzig. En troisième, Luciana Diniz pour le Portugal, avec Winningmood.

L'épreuve de vitesse : Bengtsson et Delestre, les orfèvres en la matière

Vendredi soir, deuxième temps fort avec l'épreuve de vitesse, qualificative pour la Coupe du Monde Rolex/FEI : un parcours à 1,50 m pour laquelle les cavaliers ont choisi leurs chevaux les plus rapides. Les trente meilleurs couples se qualifieront pour la finale.

Simon delestre
© Matilda Hjertstrand

Le public suédois est en haleine et ne sera pas déçu : c'est l'enfant du pays, Rolf-Göran Bengtsson, cavalier d'une grande finesse, qui remporte le premier prix avec Casall la Silla en 35"14. Et en deuxième, voici à nouveau Simon Delestre, dont on connaît le perçant face au chrono, à 16 centièmes de secondes de Bengtsson. Il montait là aussi Napoli du Ry. La troisième place va à Gerco Schröder (Hollande) avec Eurocommerce Seattle.
Ce matin samedi, c'est au tour de Philippe Rozier de briller, en gagnant l'épreuve à 1,45 m avec joker, remonté sur Idéal du Roy, un fils de Quidam de Revel, qui ne dément pas la qualité des vieilles lignées françaises comme celle de Grand Veneur...Il devançait deux cavaliers suédois, Douglas Lindelow, deuxième avec Balahe, et Peder Fredricson avec C’est la Vie.

CSI Göteborg
0 commentaire(s) »
Article publié le 26-02-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire