Accueil » Bloc Notes

Les attelages multiples


Par Laetitia Bataille.

N°19 Mars 2011
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Les concours d'attelage de tradition vont bientôt recommencer. Attelage à deux, tandem, arbalète... Grandes guides ou petites guides, voitures à deux ou quatre roues...
Récapitulation technique pour s'y retrouver dans les différentes formules...
Rappel : l'attelage à un cheval
Anne Violaine Brisou
A haut niveau, l'attelage à un demande tout autant de maîtrise. Ici, Anne Violaine Brisou au Pin en 2010. ©L.Bataille
  • C'est l'attelage "basique" du débutant. Mais c'est aussi une formule simple qui offre toutes les joies d'un menage fin aux plus confirmés.
  • Type de voiture utilisable : toutes les voitures proportionnées en taille et en poids, à deux roues ou à quatre roues.
  • Menage en petites guides.
  • Menage facile, mais nécessite comme tout attelage un apprentissage rigoureux avec un maître.
  • Attelage admis en concours de tradition et en compétition sportive.
Attelage en paire
Attelage en paire
Ambiance sport pour cet attelage en paire dans la phase de marathon du CAI du Pin. © L.Bataille
  • Deux chevaux sont attelés ensemble de front.
  • L'attelage à deux de front est couramment appelé simplement "attelage à deux".
  • Nécessite impérativement une voiture à quatre roues, équipée d'un timon.
  • Menage en petites guides.
  • Menage facile.
  • Attelage admis en concours de tradition et en compétition sportive.
Tandem
Tandem
Le leader est attelé par l'intermédiaire d'un palonnier. Remarquer qu'il n'a pas d'avaloire (contrairement au wheeler) mais seulement des porte-traits. © L.Bataille
  • Attelage à deux chevaux attelés l'un derrière l'autre, "en flèche".
  • Un cheval, dit "wheeler", tire la voiture.
  • Un cheval, dit "leader" est devant, et ne tire pas sauf en cas de nécessité.
  • La formule du tandem avait été inventée pour se rendre en voiture à la chasse, en emmenant son cheval de chasse qui reste frais puisqu'il n'est pas monté. C'est pourquoi, dans un tandem bien mené et en terrain plat, le leader, en principe, ne tire pas.
  • Voiture utilisables : en principe, une deux roues, mais une voiture à quatre roues est également utilisable. Toutefois, il est plus classique d'atteler en tandem sur une deux roues haute, type dog-cart ou tandem-cart (c'est ce qui préférable pour un concours d'attelage de tradition) mais on peut également utiliser une simple charrette anglaise.
  • Attelage à deux rangs. Menage en grandes guides.
  • Menage très difficile : risque de voir le leader, qui est très "libre, se mettre en position inverse.
  • Attelage admis en concours de tradition, non admis en compétition sportive.
L'attelage dit "à l'évêque"
Trois chevaux de front
Trois chevaux de front. La voiture est équipée de deux timons. © L.Bataille
  • Trois chevaux attelés de front.
  • Attelage à un rang. Menage en petites guides.
  • Nécessite une voiture à quatre roues spécialement équipée.
  • Menage : relativement délicat.
  • Attelage admis en concours de tradition, non admis en compétition sportive.
  • Ne pas confondre avec la troïka qui est un attelage à trois de front, spécifiquement russe, dans lequel un trotteur est attelé au milieu et deux chevaux latéraux vont au galop.
Arbalète ou licorne
Belle arbalète à trois
Belle arbalète à trois. La voiture est équipée d'un timon et le cheval de volée est relié à l'ensemble par un palonnier. © L.Bataille

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

mariefrance :
Le 09/04/2011 à 00h30

Très bien de rappeler les différents attelages.Je pratique l'attelage en paire formée par M Cazier Charpentier ,cela m'a permis au sein de mes montagnes d'être en sécurité et de progresser dans l'Art de l'attelage.

C'est une discipline qui demande de la rigueur , de la concentration, de la finesse de la patience de la ténacité et du bonheur lorsque les chevaux vous récompensent de leurs générosités.

Mais rien n'est jamais gagné , cet art est une richesse de variété débordante.Merci de l'avoir précisé.

Article publié le 25-03-2011

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés