Accueil » Savoir Pratique Randonnée

Bien attacher son cheval

Par Laetitia Bataille, GTE.


N°20 Avril 2011
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Attacher son cheval... un acte banal ? Oui et non. C'est à l'attache que se posent de nombreux problèmes, et que surviennent parfois des accidents sérieux.
Qu’il s’agisse d’une simple halte de midi ou d’une organisation pour la nuit, qu’il y ait un ou plusieurs équidés, l'attache doit être rationnelle, confortable pour le cheval et sécuritaire pour tout le monde.

Attacher son cheval à un tronc d'arbre fait partie des images de roman : en réalité, c'est à éviter systématiquement. En dehors de l'aspect totalement anti-écologique (le cheval va ronger l'écorce et abîmer l'arbre) ce système d'attache est en effet très irrationnel. La longe ne tiendra pas : elle glissera et se retrouvera rapidement trop bas, (prise de longe assurée). Le cheval, en tourniquant autour de l'arbre, va s’entortiller.

L'attache en hauteur
L'attache en hauteur, sur un support souple : sécurité maximum, à condition que tout soit bien mis en oeuvre. © L.Bataille

Eviter que le cheval tire au renard

Le cheval a la hantise du point fixe, qui concrétise chez lui une sensation de capture, l'impression d'être immobilisé par un prédateur. C'est pourquoi les chevaux tirent au renard lorsqu'ils sont attachés à un point fixe, et ne le font généralement pas s'ils sont attachés par l'intermédiaire d'un élément souple (longe élastique ou branche flexible). S'ils le font, ils cessent rapidement et l'on évite les phénomènes d'escalade du cheval à bout de longe, tirant comme un forcené jusqu'à ce qu'éventuellement, la longe casse. Si cela se produit, le cheval brutalement libéré, peut tomber en arrière et se blesser grièvement, voire même heurter une personne qui se trouverait derrière (même à distance car le cheval est alors violemment propulsé vers l'arrière). Bref, il faut éviter que le cheval tire au renard, c'est là un des principaux pièges de l'attache.

«Attacher les chevaux à un point d'attache situé à environ 1,50 m du sol présente de nombreux avantages»

Si vous ne souhaitez pas emmener en randonnée une longe élastique (pesante dans les sacoches) et que vous préférez conserver la longe classique qui reste sur le licol et s'emmène autour de l'encolure, sécurisez tout de même la longe en l'équipant d'un mousqueton de sécurité qui s'ouvre d'un geste.

Le mousqueton de sécurité
Le mousqueton de sécurité s'ouvrant instantanément peut s'utiliser en randonnée comme à l'écurie. ©L.Bataille

Car le noeud d'attache traditionnellement enseigné et réputé facile à défaire ne l'est pas tant que cela : nous savons tous que lorsqu'un cheval a tiré au renard, le noeud, une fois serré à bloc, est impossible à défaire, en tous cas dans l'urgence. Bien sûr, continuons à utiliser ces noeuds classiques qui facilitent les gestes quotidiens quand tout va bien, mais équipons aussi nos longes de mousquetons pour les moments délicats !

La branche flexible

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

lipica :
Le 21/09/2012 à 22h23

Le mousqueton de sécurité, bien sur mais apprenez (avant de l'apprendre à vos phalanges de façon douloureuse) à l'ouvrir rapidement sans avoir les doigts dans le chemin du clapet qui s'ouvrira frénétiquement si votre cheval tire au renard ... vous aurez un large "clac" sur le dos de vos doigts suivit d'un énorme "ouille"... parce que ça fait réellement mal!
C'est du vécu...

Article publié le 20-04-2011

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés