Accueil » Bloc Notes

Le calendrier des soins du poulain

Par le Dr. Jacques Laurent, éleveur.


N°20 Avril 2011
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
De la naissance à l'âge d'un an, le poulain doit recevoir des vaccinations et des vermifuges de routine. Calendrier précis.

A la naissance, le poulain n’a pas encore d’immunité. C’est le colostrum qui va lui transmettre les anticorps que possède sa mère. Trois conditions à cela :

Poulain
Le foal bénéficie des anticorps de sa mère, et construit ensuite progressivement sa propre immunité. ©L.Bataille
  • que la mère soit elle-même bien immunisée (notamment à jour de ses vaccinations antitétaniques). Il est particulièrement intéressat de faire un rappel à la jument gestante de 1 à 3 mois avant le poulinage, pour que le taux d'anticorps tansmis soit maximal ;

 

  • que le foal ait bu le colostrum, et en quantité suffisante, ce qui souligne l'importance de la surveillance exercée par l'éleveur dans les 48 premières heures suivant le poulinage ;

 

  • que le colostrum soit de bonne qualité, suffisamment dense. Il existe pour cela des tests spécifiques. (Colotest, proposé par France Haras).

 

«Les doses de vermifuge pour un foal doivent être adaptées au poids, mais aussi à la pression parasitaire environnementale»

Les sérologies à la naissance

Dès la naissance le foal doir recevoir :

  • un sérum antitétanique. L'on injectera1500 unités de sérum atitétanique en intra-musculaire ou en sous-cutanée.

Attention : durée d’efficacité de ce sérum ne sera que de trois semaines environ : il faudra donc le renouveler au moindre danger, en attendant que le cycle de primo-vaccination soit terminé, et de toute façon devant toute plaie à risque.

  • un sérum trivalent équin, qui protège de la collibacillose, de la salmonellose et de la pasteurellose. L'on injectera, par voie intra-muscluaire ou sous-cutanée, 1 à 5 doses-flacon (de 5 mililitres chacune) suivant le risque infectieux (ceci souligne l'importance de la connaissance de l'apport colostral et de sa qualité.)

Les vaccinations

L’immunité colostrale s’estompe assez rapidement mais de façon variable (de 1 à 4 mois). Il existe indéniablement une "fenêtre à risque" durant cette période.
C'est l'immunité progressiveent assurée par le biais de la stimulation vaccinale qui va permettre au foal de fabriquer ses propores anticorps. Toutefois, le foal n’est pas en mesure de le faire avant l’âge de cinq mois ou six mois ; il est donc inutile de vacciner avant.

La vaccination anti-tétanique

La vaccination antitétanique doit être faite à partir du cinquième mois. Elle ne sera réellement immunisante que lorsque le cycle primo-vaccinal sera terminé (contrairement au cheval adulte, chez qui une re-vaccinatio relance une immunité immédiate).

Poulain
Le premier cycle de vaccination antitétanique ne sera entrepris qu'à partir du cinquième mois. © L.Bataille

Le cycle primo-vacinal : il comprend deux injections à un mois d'intervalle (extrêmes allant de 3 semaines à deux mois) avec un rappel à 6 mois.
Un autres shéma de primo-vaccination consiste à pratiquer 3 injections à 3 mois d'intervalle, avec rappel au bout d'un an.

Les rappels de vaccination : ils se font chaque année (classiquement il était préconisé tous les trois ans). L’idéal est de coupler cette vaccination avec la vaccination antigrippale annuelle, à partir de l'âge de six mois en pratiquant 2 injections à 4 ou 6 semaines d'intervalle. La revaccination a lieu six mois plus tard, puis tous les ans.

La vaccination anti-grippale

En cas de risque important, on peut vacciner le foal contre la grippe à partir de 4 mois. Bien sûr, le vétérinaire vous conseillera des vaccins grippe/tétanos couplés dans la seringue.

Les vermifuges

Si vos juments ont été bien déparasitées au cours de la gestation vos poulains ne seront pas trop parasités durant leurs premières semaines. Néanmoins, il ne faut pas méconnaître l'absolue nécessité de déparasiter un animal qui est de toute façon infesté : seul compte le niveau de parasitisme.
Il est important d'ajouter que le box n'exclut pas un niveau de parasitisme élevé.
En pratique, les questions sont : quels produits, pour quelle forme de parasite (adulte ou lave) et quand ?

Le premier vermifuge en pâte peut être administré à la seringue entre 10 et 15 jours suivant la naissance, avec par exemple du fenbendazole, très actif sur les formes adultes du grand et petit strongle (mais moins actif sur leurs larves).

Les shémas de vermifugations

Plusieurs shémas peuvent être proposés ensuite, suivant la pression de parasitisme dans l'élevage, et selon les habitudes et convictions vétérinaires. L'avis de l'homme de l'art est évidement indispensable.

Un shéma raisonnable est de vermifuger le foal avec une alternance de fenbendazoel, ivermectine et pyrantel. Cette dernière molécule, contrairement à l'ivermectine, n'est pas active sur les larves des différents types de strongles.
L'ivermectine peut être utilisée au cours du deuxième mois sans danger à condition que le foal ait déjà été déparasité. Ces différents vermifuges sont également actifs sur les ascaris et les oxyures. Ceci n'est pas le cas en ce qui concerne le redoutable ténia, pour lequel le prazicantel, très actif, est conseillé à l'âge de six mois, et sera renouvelé tous les ans.

Les doses

Les doses doivent être adaptées au poids du foal. Des doses plus fortes peuvent être utilisées sur les conseils du vétérinaire. selon la pression parasitaire environnementale. Celle-ci doit être combattue notamment par une parfaite vermifugation de la poulinière gestante et allaitante... ce qui est un autre sujet.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 22-04-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire