Accueil » Livres

Deux livres qui font réfléchir

Par Laetitia Bataille.


N°20 Avril 2011
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Aucun de ces deux livres ne parle de l'élevage du cheval. Alors, pourquoi figurent-ils dans cette rubrique ? Parce que Cheval Savoir est une revue très concernée par la protection de toutes les espèces animales et par les problèmes d'environnement. Et que ces deux livres sont à lire et faire lire absolument...
Faut-il manger les animaux ?, de Jonathan Safran-Foer et Le Livre Noir de l'Agriculture, d'Isabelle Saporta

Jonathan Safran Foer (vous savez, ce jeune auteur américain dont le premier livre "Tout est illuminé" a connu un succès planétaire) axe le débat sur les conditions dans lesquelles sont élevés, soignés et transportés les porcs, les vaches, les volailles et même les poissons. En lisant le livre, on se réjouit aux moins d'une chose, c'est que les Américains ne mangent (en principe) pas de cheval, l'hippophagie étant même interdite dans certains Etats. Pour les autres espèces animales, l'auteur nous livre le résultat d'une longue enquête personnelle, et décrit des univers concentrationnaires entraînant hyper-morbidité, ultra-médicalisation et antibiorésitance, transports souvent mortels, abattages ratés, violence gratuite...

Faut-il manger les animaux ?

Dans le livre d'Isabelle Saporta, les scenarii de la cruauté et de l'imbécilité se déroulent en France... A peine ouvert ce remarquable "Livre noir de l'agriculture" l'on retrouve les mêmes affres de l'élevage industriel, avec notamment une grande partie consacrée à la production des porcs bretons ! L'élevage des cochons a également été largement décrit par Jocelyne Porcher (que nos lecteurs connaissent et à laquelle Isabelle Saporta fait souvent référence) dans ses excellents livres, notamment "Cochons d'or" ou Eleveurs et animaux : réinventer le lien".

Livre noir de l'agriculture

Là où Safran Foer prévilégie le descriptif et l'émotionnel, Isabelle Saporta, française et journaliste, a une approche plus cartésienne et pragmatique. Elle dénonce la souffrance en mettant sans cesse en lumière le côté "Shadoks" d'un système économique destructeur. Le sous-titre du livre ("Comment on assassine nos paysans, notre santé, notre environnement") est clair : l'auteur appréhende le problème dans sa globalité, arrivant à montrer en 250 pages seulement que l'absurde donne la main à l'absurde dans une ronde infernale dont les pays industrialisés ne savent plus sortir. Dans une écriture claire et directe, sur un ton familier (le livre se dévore) l'auteur fait apparaître les diverses intrications d'un énorme cercle vicieux, qui entraîne dans l'abîme les pays industrialisés et porte préjudice aux pays pauvres ou émergents, eux-aussi victimes du système auquel ils participent. Ne se contentant pas de dénoncer, Isabelle Saporta suggère des solutions de simple logique...

Parallèlement à son approche philosophique, le livre de Safran Foer, émaillé d'anecdotes, dénonce ces mêmes conséquences sur l'environnement et la santé publique. Mais "Faut-il manger les animaux" est aussi un brûlant plaidoyer pour une alimentation végétarienne. En cela, il dévie un peu de l'essentiel : la nécessité d'un élémentaire bon sens politique et économique qui devrait garantir la santé des hommes et leur survie dans un monde "survivable". Le respect des animaux étant un des maillons (indispensables) de la chaîne...
Le livre de Safran Foer bouleverse. Celui d'Isabelle Saporta indigne.
Il faut lire les deux.

Faut-il manger les animaux ?

de Jonathan Safran-Foer
Editions de L'Olivier
362 p.
22 €.

Le Livre Noir de l'Agriculture

d'Isabelle Saporta
Editions Fayard
250 p.
17,90 €.

Article lié : Interview de Jocelyne Porcher dans CS de septembre 2010.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 04-05-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire