Accueil » On en parle

Leipzig
Attelage : la victoire de Boyd Exell

A l'issue de cette finale CAI-W qui se déroulait à Leipzig ce week-end, la Coupe du Monde d'attelage indoor a été remportée par le meneur australien Boyd Exell, qui signe ainsi sa troisième victoire consécutive.

Les résultats, les potins, et le ressenti de notre Conseiller technique Patrick Rebulard...

L'Australien donne-t-il la preuve que l'attelage n'est plus une tradition de la vieille Europe ? Oui et non. Boyd Exell a été formé en grand Bretagne où il vit et s'entraîne. Ajoutez à cela le mordant d'un anglo-saxon issu d'un pays neuf, et vous obtenez le meilleur meneur du monde actuellement, capable de battre trois années de suite les ténors tels que les néerlandais Chardon et Koos de Ronde, le Hongrois Jozsef Dobrovitz, les suisses et les suédois.

Boyd Exell
Boyd Exell, vainqueur de la Coupe du monde d'attelage indoor. © Rinaldo de Craen/FEI

Déjà vainqueur de cette Coupe du Monde en 2009 et 2010 et sacré Champion du Monde aux Jeux équestres Mondiaux de Lexington en 2010, Exell triomphe donc à Leipzig après les sept Il est suivi de Jozsef Dobrovitz (Hongrie) et en troisième position se classe le grand Ijsbrand Chardon (Pays-Bas) que plusieurs fautes dans les différents rounds empèchent, malgré son talent et la qualité de ses Lipizzans, d'accéder à la plus haute marche du podium.

Les potins

Après le premier soir, Boyd Exell a décidé de changer l'embouchure d'un de ses chevaux de volée, dans le but de rendre le team un peu plus rapide encore. Il avait un peu peur de ne pas pouvoir tenir le cheval avec un mors plus doux, mais le nouvel agencement a fonctionné et Exell a senti son team très léger dans la main, ce qui lui a permis d'effectuer des parcours très rapides et fluides. Il avait d'ailleurs reçus de bons conseils de Thomas Eriksson, qui lui avait conseillé de ne pas aller trop vite. C'est cela la sportivité !

József Dobrovitz
József Dobrovitz et son magnifique team. La volée gauche est un cheval gris remplaçant le cheval noir que Dobrovitz avait prêté à son fils. © Rinaldo de Craen/FEI

A l'issue de son parcours sans faute dans la dernière manche, Jozsef Dobrovitz, après avoir quitté la piste, a embrassé chacun de ses quatre chevaux! A la plus grande joie des spectateurs qui ont vu a scène sur les écrans géants.

Boyd Exell raconte : "Mon souci était de ne pas toucher les obstacles 2 et 10. Je savais que qu'il était possible de battre les chronos de Dobrovitz et Chardon, alors je me suis dit "allons-y !"

Jozsef Dobrovitz a confié avoir prêté un de ses chevaux de volée noirs à son fils, qui effectuait son premier concours international ce week-end-là. "Il aurait normalement dû mener mes timoniers, ce qui a entraîné de longues discussions pour décider qui allait mener qui ! Mais je suis très heureux de mes chevaux et de ma propre performance".

Le commentaire de Patrick Rebulard

Notre conseiller technique, Patrick Rebulard, nous donne son sentiment sur la finale de Leipzig : "Cette finale m'inspire deux réflexions. La première est qu'il est tout à fait remarquable que Boyd Exell puisse être à la fois le vainqueur des Jeux Equestres Mondiaux à Lexington et Champion du Monde sur des épreuves indoor, ce qui est un menage très différent, qui n'a rien à voir ! Cela prouve tout simplement son excellence".

Ijsbrand Chardon
Ijsbrand Chardon et son team de Lipizzans. © Rinaldo de Craen/FEI

"Ma deuxième réflexion est que József Dobrovitz doit également être chaleureusement félicité : non seulement il est second, ce qui est déjà une performance fantastique, mais il a aussi, en quelque sorte, une part de la troisième place, puisque celle-ci est remportée par Ijsbrand Chardon avec un magnifique team indoor constitué de Lipizzans, achetés à Dobrovitz et dressés par lui...
C'est un fait que Chardon, qui est aussi très grand meneur, semble avoir du mal à gagner la Coupe du Monde... A Leipzig, sans doute avait-il trop envie de gagner : il est allé très vite, trop vite sans doute. Peut-être que s'il avait un peu moins "envoyé la purée" il n'aurait pas fait de faute...
Mais nous avons vu en tous cas dans cette compétition du très beau menage, exemplaire...
"

"Cela me fait penser à Michael Freund, qui a été cinq fois Champion du Monde. Il ne participe plus à ces épreuves puisqu'il a mis un terme à sa carrière (en 2007, ndlr) mais c'est aussi un immense meneur. Je ne peux m'empêcher de me dire que cette année à Leipzig, lui seul peut-être aurait pu aller déloger Boyd Exell !"

Résultats Coupe du Monde FEI
  1. Boyd Exell (AUS)
  2. József Dobrovitz (HON)
  3. Ijsbrand Chardon (HOL)
  4. Tomas Eriksson (SUE)
  5. Werner Ulrich (SUI)
  6. Georg von Stein (ALL)
  7. Koos de Ronde (HOL)
0 commentaire(s) »
Article publié le 06-05-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire