Accueil » Médecine vétérinaire

Artérite virale : l'importance de la prévention

L'artérite virale est une maladie rare, mais l'apparition récente de plusieurs cas dans le sud de la France (ayant entraîné notamment l'annulation de certains événements concernant les chevaux ibériques) ont conduit à préconiser des mesures préventives de cette maladie virale.

Cheval Savoir fait le point avec le Dr. B. Tainturier, Vétérinaire des Armées (Garde Républicaine, Paris) et le Dr. Christel Marcillaud-Pitel Directeur du Réseau d’Epidémio-Surveillance en Pathologie Equine (RESPE).

L’artérite virale équine est une maladie contagieuse transmise par voie respiratoire et vénérienne. Les principales sources de virus sont : le jetage, les larmes, le sang et le sperme.

description
C'est parmi les chevaux ibériques qu'ont été détectés les cas d'artérite virale dans le sud de la France, ayant amené l'ajournement de plusieurs événements. © L. Bataille

Les caractéristiques de la maladie

Pathogénie Le virus de l’artérite virale est un virus enveloppé de petite taille du genre Arterivirus.
L’infection se caractérise par une multiplication initiale du virus. Lors de contamination par voie respiratoire, le virus se multiplie dans les bronches et les alvéoles pulmonaires. Le virus diffuse ensuite dans l’ensemble de l’organisme par voie sanguine (virémie). Le virus se localise préférentiellement autour des petits vaisseaux sanguins (artérioles) et provoque des lésions vasculaires qui sont responsables d’œdèmes.

description
Effet cytopathogène du virus.© Laboratoire Frank Duncombe.

Épidémiologie Au début de l’infection (phase aiguë), la dissémination du virus se fait majoritairement par voie respiratoire. Il s’agit du mode de contamination le plus souvent rencontré lors de rassemblements d’animaux (concours, ventes, expositions, etc.). Le virus peut également être transmis de manière indirecte par un harnachement ou du matériel de pansage contaminé, ou plus simplement par du personnel ayant été en contact avec un cheval infecté.

«Certains chevaux infectés ne présentent que des symptômes discrets, voire aucun symptôme. Ils n’en restent pas moins contagieux»

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 27-07-2011

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés