Accueil » Editos

Bouger !

description

Deux périodes dans l’année font, dans notre société, l’objet de résolutions : la nouvelle année, et la rentrée.
Les yeux encore emplis des joies équestres entrevues ou découvertes pendant les vacances, au hasard d’un voyage, au cours d’une randonnée ou d’un stage, nous retrouvons notre club hippique. Ou si nous ne sommes pas cavaliers, peut-être décidons-nous, tout d’un coup, de commencer l’équitation. Histoire de bouger. Ou de rêver. Beaucoup de belles histoires de chevaux commencent à la rentrée, au détour d’une écurie où nous aurons entr’aperçu un regard à demi-voilé par un toupet soyeux…

Pour ceux qui sont déjà “mordus”, la rentrée est toujours porteuse d’un désir de progrès. Et parfois aussi, quelle que soit la qualité de l’établissement équestre fréquenté, d’une certaine envie de renouveau.

Car la formation classique, qui reste irremplaçable, est parfois un peu limitative pour celui qui fréquente, depuis des années, les quatre murs d’un manège. De nombreux cavaliers rêvent, plus ou moins consciemment, d’autre chose. Les établissements équestres le savent bien, qui, de plus en plus souvent, réussissent à proposer une certaine diversité dans l’enseigement, voire une ouverture à d’autres formes d’équitation.

C’est là chose précieuse. Car la pratique d’une ou plusieurs disciplines équestres de complément -ou d’approches différentes d’une même discipline- sont toujours source de progrès. Les diverses pratiques équestres se répondent, et forment des passerelles qui permettent au cavalier de développer son tact équestre et d’enrichir ses acquis. Quelques heures par mois passées en amazone peuvent radicalement changer la capacité d’une cavalière à se servir de son poids du corps; quelques heures d’attelage permettront d’acquérir le réflexe d’utilisation de la voix (une aide précieuse, presque toujours négligée !) ; la découverte des équitations portugaise ou western permettra de passer à la vitesse supérieure en dressage, par la compréhension d’aides plus légères… L’approche éthologique (de plus en plus souvent proposée) ouvre de précieuses portes vers l’efficacité. Toutes ces expériences agiront comme des révélateurs…

C’est pourquoi, à Cheval Savoir, notre ligne éditorale est si diversifiée, dans le but de vous aider à vous épanouir, avec un cheval épanoui.

En cette rentrée, nous avons voulu un magazine particulièrement éclectique et utile. Comme nous adorons vos visites, nous vous apporterons, à partir de ce numéro de septembre, une moisson de nouveaux articles, que nous mettrons en ligne progressivement, afin que votre plaisir de lecture soit plus équilibré, plus dynamique, plus souvent renouvelé…

Vous faire partager, enrichir, et vivre intensément votre passion du cheval -bref, vous faire bouger !- c’est notre résolution de rentrée.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier