Accueil » On en parle

Jumping de St Lô : sport et émotion

Le Jumping International de Saint Lô, premier concours indoor de la saison, s'est déroulé ce week-end, du 13 au 16 octobre, et comprenait un concours "une étoile" et 3 étoiles réunissant une belle brochette de cracks -dont Albert Voorn, effectuant son retour au devant de la scène.

Seconde épreuve qualificative pour le Grand Prix dimanche, le Prix  Crédit Agricole de Normandie qui se courait samedi a remis sur le devant de la scène un cavalier que l'on avait un peu oublié : Albert Voorn, pourtant médaillé d'or olympique à Sydney en 2000. Depuis quelques années, ce cavalier s'était un peu laissé oublier.
Il réalisera à Saint Lô un parcours admirable de fluidité. "J'ai récupéré ce cheval dans les écuries Eurocommerce aux Pays-Bas", explique le cavalier néerlandais, "personne n'en voulait. J'ai décidé de le travailler et aujourd'hui, je crois que je tiens un excellent cheval et je compte sur lui pour revenir ".

Lauren Hough
Lauren Hough, en selle sur Quick Study (ex Lutin de Sémilly) gagne l'épreuve majeure du concours.
© Pixizone

La puissance à 2,05 m !

Vingt et un cavaliers s'alignaient pour disputer l'épreuve de puissance. L'on sait que le spécialiste et recordman de France des épreuves de puissance est Jean-Marie Martin. Cette fois-ci, après un premier barrage à 1,65m... c'est finalement Clément Boulanger et Emmanuel Vincent deux cavaliers de la Manche, qui terminent l'épreuve avec une seule barre à terre au dernier barrage. Ils se sont ainsi partagé la première place. Clément Boulanger est un des collaborateurs de Cheval Savoir : Le cheval qui se décale sur le saut.

Dans le Prix Carrefour du CSI3*, c'est Thomas Weinberg, pour l'Allemagne, qui gagne, devançant deux grandes dames, Pilar Cordon (Espagne) et Lauren Hough -qui suscitera l'émotion au cours de ce jumping...

Lutin de Sémilly retrouve la terre normande !

En effet, le Grand Prix de la Ville de Saint-Lô-Agglomération Saint-Loise, épreuve-phare du CSI*,3 se courait le dimanche après-midi et sera remporté par la cavalière américaine Lauren Hough. Celle-ci concourait pour le première fois à St Lô (mais pas en Normandie puisque l'an dernier, elle était à Caen) et montait dans ce grand prix Quick Study -alias Lutin de Sémilly ! Un cheval français, donc, né il ya douze ans sur ces terres normandes, chez le grand éleveur Jules Mesnildrey, disparu récemment.

« J'ai vraiment senti l'émotion parmi le public de voir Lutin revenir là où il est né » témoigne la cavalière américaine. « J'ai trouvé le parcours extra, le chef de piste (Jean-Paul Lepetit, ndlr) a fait du bon travail... évidemment, c'est plus facile de le dire parce que j'ai gagné ! » La victoire se méritait, en effet, face à des concurrents tels qu'Albert Voorn (vainqueur samedi) Clément Boulanger avec O'Brion du Plessis*Lillebec (7e finalement) Gilles Bertran de Balanda, Guillaume Batillat, Florian Angot, ou encore l'Australienne Amy Graham.

« Je me félicite de la qualité des participants » témoigne François Digard, Maire de Saint-Lô, partenaire du Grand Prix. « Ce niveau montre la qualité de cette compétition et son attractivité non démentie année après année vis-à-vis des meilleurs cavaliers de la planète ».

La manifestation constitue l'occasion de valoriser le territoire normand, et en particulier l'élevage de la Manche, comme le souligne Jean-Claude Heurtaux, Président du Jumping International de Saint-Lô « Nous avons été très honorés de la présence de tant d'excellents cavaliers. Je suis vraiment très content du spectacle sportif offert cette année, c'est ce qui me donne envie d'organiser des compétitions ».

0 commentaire(s) »
Article publié le 18-10-2011

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire