Accueil » Savoir pratique Obstacle

Cheval qui tire sur la barre ou cheval qui charge les barres ?

Par Max Thirouin, cavalier international de CSO.


N°25 Octobre 2011
3 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Voici un très bon conseil employé par la plupart des moniteurs, instructeurs et entraîneurs de saut d’obstacles « Tu dois sentir ton cheval te tirer sur la barre ».
Un conseil qui peut avoir son utilité, mais peut aussi ne pas fonctionner du tout !
Un cheval peut tirer sur la barre pour de mauvaises raisons -notamment pour "se débarrasser" de son obstacle.

Ce conseil a pour but d'éviter de subir la « passivité » de certains chevaux. Ceux-ci restent en effet inactifs et ne vous « tirent » pas vers la barre.
Chaque fois qu’un cheval refuse de sauter, la cause est très souvent le manque de réponse à la jambe. Parfois le cavalier possède le niveau suffisant pour le sentir à quelques foulées de l’obstacle et réagit en serrant les jambes. Mais parfois il réagit mal, en avançant les mains et le haut du corps : résultat, le cheval dérobe !

Max Thirouin en concours
Max Thirouin en concours : sur cette photo, on voit bien le moteur engagé sous la masse. © L.Bataille

Les mauvaises solutions

Il y a plusieurs mauvaises solutions :

  • Le cavalier pompe avec son bassin. C’est-à-dire qu’il force le cheval à avancer en donnant de grands coups de bassin dans la selle. Mais ce mouvement qui peut éventuellement aider le cheval lorsque le cavalier pousse vers l’avant, est tout de suite suivi par un mouvement de recul qui annule le précédent !
    De plus ce mouvement n’est pas du tout confortable pour le dos du cheval…

  • L’entraîneur demande à son cavalier de sentir que son cheval « le tire sur la barre ». C’est-à-dire qu’il donne le sentiment de vouloir vraiment sauter l’obstacle qui se présente devant lui.

Ce bon conseil ne peut fonctionner qu’avec un cavalier possédant un très bon niveau. Car il doit sentir que le cheval le tire sur la barre dans les conditions requises à l’exécution d’un bon saut.

«Vous sentirez rapidement que la vitesse moyenne que vous obtenez après ce travail est en fait bien plus élevée que ce que vous pensiez»

Les mauvaises raisons

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

3 commentaire(s) »

educaval :
Le 20/10/2011 à 12h49

Beaucoup de malentendus ne seraient pas si les coachs/ enseignants,......prenaient la peine d'expliquer ce qu'ils conseillent. Plutôt que de parler de cheval qui "tire son cavalier sur la barre"(ce que le cavalier perçoit souvent comme un appui important sur la main suite à un déséquilibre du cheval qui engage insuffisamment), ils devraient reprendre la formule de MT: "sentir son cheval vous pousser sur la barre (donc sentiment juste de la poussée des postérieurs).....et seulement quelques grammes dans les mains"

laetitia :
Le 21/10/2011 à 22h39

J'aime aussi beaucoup cette formule de Max...surtout "quelques grammes dans les mains". Les auteurs de Cheval Savoir sont donc décidément d'accord entre eux, cela ne peut que me réjouir!

bellou :
Le 28/10/2011 à 10h52

oui je suis totalement d'accord avec ce qui vient d'être dit dans les commentaires. la chose importante est le 'avec quelques grammes dans la main" si on m'avait dit ça avant....cela m'aurait évité bien des problèmes car au début on ne sait pas faire la différence entre le cheval qui charge (mauvais) et le cheval allant (bon) et du coup en général que fait le cavalier qui s'est souvent fait peur à cause du premier? il retient le second! merci encore à cheval savoir ; c'est vrai qu'on y lit des choses que l'on ne voit nulle part ailleurs!!!!

Article publié le 18-10-2011

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés