Accueil » Bloc Notes

Le gestion du cheval âgé

Par Dominique Lambert-Lefranc et le Dr Jacques Laurent.


N°25 Octobre 2011
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
L'article du Dr. Jacques Laurent " Les mécanismes du vieillissement" nous décrit les signes de l'âge chez le cheval, nous explique leur origine et leurs conséquences.
Voici l'aide-mémoire des soins et de la prévention.

Le travail

En regard des modifications cardio-respiratoires, ostéo-articulaires et musculaires, le travail visera essentiellement à maintenir les acquis. Il ne visera pas à augmenter la performance.
A niveau d'effort égal, les temps de travail seront plus courts.
Un cheval raide doit être très échauffé, notamment à la longe sans le poids du cavalier, et la mobilisation intempestive de ce poids dans l'espace.

Gestion cheval agé
© L.Bataille

Le cavalier doit veiller à adapter son équitation, en particulier en ne chargeant pas l'avant-main et en sellant bien en arrière.

  • Le cheval âgé, même sain, peut parfois avoir tendance à buter. C'est une chose à signaler au maréchal-ferrant, qui étudiera une ferrure optimale pour limiter ce risque.

  • «Il est préférable que le cheval âgé soit avec un seul compagnon avec lequel il s'entend, et non en troupeau»

    Les boiteries

    Pour lire la suite de cet article :

    Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
    (31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

    S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

    • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
    • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
    Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

    Ce que vous ne lirez pas ailleurs

    Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

    0 commentaire(s) »
    Article publié le 24-10-2011

    Postez un commentaire !

    Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
    Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés