Accueil » Tribune Cheval Savoir

Global Dressage Forum : la "blood rule" ouvre les débats

Le Global Dressage Forum avait lieu cette année sur le même lieu que la conférence annuelle de l'ISES (International Society for Equitation Science) une demi-journée ayant été commune aux deux manifestations.
La fameuse "blood rule" (règle applicable aux éventuels problèmes de sang dans la bouche des chevaux) a été au centre des débats dans le Global Dressage Forum.
Notre Conseiller technique Nelly Valère, était présente.

La dernière journée de la Conférence de l’ISES (International Society for Equitation Science) avait été marquée par la présence et la participation de membres du Global Dressage Forum qui allait se tenir au même endroit, c'est-à-dire dans les locaux de l’Académie Bartels, aux Pays Bas.

Global Dressage Forum
Richard Davison (à g) est membre du Club des cavaliers et entraîneurs de Dressage et speaker habituel du Global Dressage Forum, avec Andrew McLean (à dr) Président de l'ISES. © Nelly Valère

Le premier jour du GDF, devait, de même, être marqué par la présence d’un certain nombres de membres de l’ISES, et non les moindres. Sport et science se retrouvaient donc pour démarrer un Global Dressage Forum en fanfare : la loi sur le sang en compétition de dressage a ouvert les débats dès la fin du rapport du Comité de Dressage.

«Savoir ce qui est bon pour les chevaux, mais aussi ce qui est bon pour le sport»

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

2 commentaire(s) »

ariane :
Le 14/11/2011 à 13h17

Un peu confus comme article !

nellyvalere :
Le 16/11/2011 à 12h37

C'est qu'il faut démêler les bonnes intentions affichées(le bien des chevaux) des intérêts avoués (le bien du "sport") ou non avoués...chacun s'appuie sur ses raisons plus ou moins bien fondées, avec des arguments qui pourront faire mouche,et éventuellement du chantage, ("l'or olympique, c'est de l'or dans les caisses"), ou qui sont sincèrement avancés pour le bien des êtres vivants en lice, et la paix des consciences.

Article publié le 14-11-2011

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés